Observatoire territorial de l’Energie : le Conseil Départemental de Mayotte confie à Nomadéis une mission de préfiguration…

Objectif : accompagner la Direction de l’Environnement du Développement Durable et de l’Energie (DEDDE) du Conseil Départemental de Mayotte dans la préfiguration du futur outil de pilotage, de cadrage et d’orientation de la transition énergétique du territoire.


Contexte de la mission

La lutte contre le changement climatique, à travers une meilleure maîtrise de la consommation énergétique, des émissions de CO2 et le développement des énergies renouvelables, constitue un défi majeur nécessitant la mise en place d’actions conjointes aux échelles nationale et locale.

En 2015, l’adoption de la Loi sur la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) (2015-992) a placé les régions en chefs de file du développement des territoires et de la transition énergétique. 

Pour accompagner les impératifs de planification, dans un contexte de décentralisation intensifiée, l’observation et le suivi d’indicateurs clés (à l’échelle régionale) se révèlent essentiels au pilotage des politiques en faveur de la transition écologique et énergétique.

Les Observatoires de l’énergie et du climat sont aujourd’hui en place dans la quasi-totalité des régions françaises. Le premier Observatoire Mahorais de l’Énergie (OME) a ainsi vu le jour en 2008 sous l’impulsion du Conseil Général de Mayotte (CGM – désigné aujourd’hui Conseil départemental), de l’ADEME et d’Électricité de Mayotte (EDM).

Les activités de l’Observatoire ont toutefois cessé en 2012, lors du retrait de son principal coordinateur technique, l’Agence Régionale de l’Energie Réunion (ARER).

La création d’un nouvel Observatoire mahorais de l’Énergie constitue aujourd’hui une priorité pour le territoire, qui doit pouvoir à nouveau disposer d’une vision précise et actualisée du mix énergétique insulaire, en vue notamment de produire les bilans énergétiques et environnementaux annuels.

 Ce nouvel Observatoire permettra ainsi de réponse aux trois principaux enjeux de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) de Mayotte : 

  • La maîtrise de la demande en énergie dans l’industrie, le tertiaire et l‘agriculture ; 
  • Le développement économique et l’amélioration de la situation de l’emploi ; 
  • La sécurisation et le développement des énergies renouvelables intermittentes (prévision, stockage, distribution, autoconsommation). 

 

Objectifs

Dans ce cadre, le Conseil Départemental de Mayotte a fait appel à Nomadéis pour la réalisation d’une étude de préfiguration du futur Observatoire Mahorais de l’Energie (dimensionnement juridique et technique). 

Les objectifs de l’étude sont les suivants : 

  • Réalisation d’un diagnostic interne et externe de l’ancien OME, des parties prenantes et de la DEDDE, structure porteuse pressentie de l’observatoire ;
  • Conduite d’une étude comparative (juridique et technique) des différents types d’organisation d’observatoires, notamment en contexte insulaire ;
  • Proposition d’une structure juridique et d’une organisation adaptée aux besoins du contexte mahorais. 

 

Intervention de Nomadéis

Nomadéis, responsable de la réalisation de l’ensemble de cette mission de préfiguration, est en charge: 

  • Du recueil des bonnes pratiques auprès d’un panel d’observatoires de l’énergie ultramarins et hexagonaux (Corse, Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes), avec également l’identification de potentiels freins et points de vigilance ;
  • De la réalisation d’un retour d’expériences sur le premier Observatoire Mahorais de l’Energie afin d’en comprendre le fonctionnement ainsi que les raisons de sa fermeture en 2012 ;
  • De la conduite d’un audit administratif, juridique et technique de la DEDDE, pressentie pour porter l’Observatoire ;
  • De la définition des grandes orientations stratégiques relatives au portage, à l’organisation interne et au fonctionnement de l’Observatoire, qui permettront sa mise en œuvre effective ;
  • De l’élaboration d’un scénario et de fiches actions pour le portage et la gouvernance de l’Observatoire, prenant en compte des critères comme la facilité de mise en œuvre, la rapidité de développement, la rationalisation des moyens humains et financiers, etc.

Nomadéis intervient en tant que pilote de la mission dans son ensemble, mobilisant l’expertise reconnue du cabinet dans l’appréhension des enjeux techniques relatifs aux missions d’un observatoire de l’énergie, et sa connaissance des politiques environnementales et du contexte ultramarin eu égard à la question énergétique.

 

Références connexes

Les équipes de Nomadéis ont déjà été amenées à réaliser plusieurs missions de préfiguration, montage financier, gouvernance et élaboration de scénarios, notamment en lien avec les thématiques air, climat et énergie : 

Le cabinet dispose en outre d’une solide connaissance des enjeux liés à la transition écologique, énergétique et solidaire dans les Outremer :