Smart City : la Principauté de Monaco (Direction de l’Environnement) confie une mission d’étude à Nomadéis

Dans un contexte de tension sur l’accès aux ressources, de nécessaire adaptation aux changements climatiques et de concurrence en matière d’attractivité, de nombreuses villes recherchent des solutions pour optimiser leur gestion, renforcer la qualité des services urbains et améliorer le cadre de vie.

Face à ces défis, le concept de « ville intelligente » fait l’objet de nombreuses études, offres innovantes et bonnes pratiques exploratoires sur les cinq continents. Il repose sur 3 piliers :

  • Un recours accru aux nouvelles technologies, qui ouvrent des perspectives dans des domaines aussi variés que la protection de l’environnement, la régulation des transports ou encore la performance énergétique des bâtiments ;
  • Une approche systémique de l’espace urbain, promouvant les démarches de collaboration et de co-construction plutôt que des approches cloisonnées et sectorielles des services urbains (eau, énergie, communication, etc.) ;
  • Le rôle central du citoyen-usager, appelé à participer activement à la « fabrique de la ville » grâce notamment à un accès étendu aux données publiques (open data) et à des possibilités élargies en matière de « retour d’expérience ».

Le positionnement d’une ville, d’un territoire par rapport au concept de « ville intelligente » doit cependant s’appuyer sur un diagnostic précis de ses caractéristiques et des spécificités locales (cadre réglementaire en vigueur, réalités socioéconomiques, positionnement international, solutions et outils existants, etc.).

Il s’agit ainsi d’orienter efficacement les décideurs publics vers la mise en place de politiques, partenariats et dispositifs réellement adaptés à leurs besoins et pérennes dans le temps.

C’est le sens de la mission confiée à Nomadéis par la Direction de l’Environnement (Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme) de la Principauté de Monaco.

Objectif : définir une vision et la décliner sous forme d’un « cadre de référence » tenant compte des contraintes spécifiques du territoire. Ce cadre de référence permettant ensuite de faciliter le dialogue avec les acteurs industriels proposant leurs services à la Principauté pour l’aider à se positionner comme un pionnier en matière de smart city.

Nomadéis conduira dans un premier temps une analyse appliquée au périmètre des Services et compétences du Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme :

  • Mobilités
  • Urbanisme
  • Travaux publics
  • Gestion de la voirie
  • Gestion des équipements publics, concessions (eau, énergie, déchets, télécommunications, espaces portuaires)

Nomadéis réalisera également une étude comparative de bonnes pratiques internationales relevant de la ville intelligente, afin de capitaliser les enseignements et d’enrichir la réflexion initiée par la Principauté.  

Nomadéis formulera également des recommandations stratégiques et proposera des actions à entreprendre à court, moyen et long terme.