Habitat et environnement : un article du Monde fait référence aux travaux de Nomadéis…

Dans un article intitulé « L’architecture vernaculaire, quand l’habitat se fond dans son environnement », la journaliste Marie Godfrain explore le sens d’une tendance redécouverte ces dernières années, en lien avec le développement de la consommation locale et des préceptes de l’économie circulaire.

Cet article mentionne les travaux réalisés par Nomadéis en 2012 pour le compte de l’ARENE Île-de-France (Agence Régionale pour l’Environnement et les Nouvelles Énergies), visant à étudier les bénéfices des matériaux locaux et techniques de construction traditionnelles dans les pays du Sud.

L’architecture vernaculaire fait référence à des constructions ancrées dans leur environnement, qui répondent aux contraintes géographiques, climatiques et socioéconomiques locales.

Cette tendance a été consacrée avec l’attribution du prestigieux Prix Pritzker 2012 (l’équivalent d’un Nobel pour l’architecture) à l’architecte Chinois Wang Shu, pour son recours quasi systématique à des savoir-faire traditionnels.

L’architecte Wang Shu fait également partie des 100 personnalités ayant accepté d’apporter leur soutien au projet ScenaRio 2012, première enquête mondiale sur la jeunesse et le développement durable menée conjointement par Nomadéis et la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) à l’occasion du Sommet des Nations Unies « Rio+20 ».

La thématique de l’architecture vernaculaire renvoie par ailleurs à de nombreux travaux menés par Nomadéis notamment sur le développement des éco-activités (recyclage de matériaux locaux aux vertus bioclimatiques par exemple), des filières de matériaux de construction bio-sourcés, etc.

M, le magazine du Monde (précédemment Le Monde 2, Le Monde Magazine) est un magazine hebdomadaire français, supplément du journal Le Monde.