Rénovation énergétique : l’Agence Parisienne du Climat (APC) confie une mission à Nomadéis et Transitions…

Contexte

Fin 2013, l’ADEME et la Région Île-de-France ont lancé un appel à manifestation d’intérêt pour soutenir la mise en place de plateformes locales de la rénovation énergétique (PLRE) sur le territoire francilien.

Dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt, la candidature de l’Agence Parisienne du Climat (APC), association fondée par la Ville de Paris en 2011, a été retenue. Son projet : lancer une plateforme d’appui intégré aux opérations de rénovation thermique des copropriétés franciliennes.

Cette démarche s’inscrit dans un contexte réglementaire national et régional porteur.

Le Plan national de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) et le projet de loi relatif à la transition énergétique, adopté le 14 octobre dernier, fixent l’objectif d’atteindre un rythme de 500 000 rénovations thermiques par an d’ici 2017.

Cette ambition est relayée au niveau local par le Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE) d’Île-de-France, avec un objectif de réduction de 17% des consommations énergétiques du secteur du bâtiment d’ici 2020, et de 50% à l’horizon 2050 (base : 2005).

Responsable de 60% des consommations énergétiques et de près de 50% des émissions de gaz à effet de serre, le secteur du bâtiment constitue en effet un levier décisif pour réaliser la transition énergétique de la région.

L’accompagnement ciblé des copropriétés proposé par l’APC est d’autant plus important en Île-de-France, où l’habitat collectif représente plus de 70% du parc résidentiel régional (contre moins de 45% en moyenne nationale) et 60% de son énergie consommée.

Sur la seule commune de Paris, les 43 000 copropriétés représentent 75% des 1,4 millions de logements de la capitale. Par ailleurs, la rénovation thermique d’une copropriété s’avère généralement plus complexe que pour l’habitat individuel, puisqu’elle nécessite l’adhésion de tous les copropriétaires à un projet commun. Pour répondre à cet enjeu, l’APC a développé des outils spécifiques (par exemple CoachCopro) sur lesquels pourra s’appuyer la future plateforme.

Objectifs et méthodologie

L’accompagnement stratégique apporté par Nomadéis et Transitions à l’APC aura trois objectifs principaux :

  • Définir les contours d’une offre de services à valeur ajoutée pour la nouvelle plateforme (portail Web et accompagnement opérationnel), en complémentarité avec les démarches existantes ;
  • Explorer les différentes options possibles en termes de montage et d’organisation pour la mise en service et le fonctionnement de la future plateforme ;
  • Anticiper les risques éventuels associés aux activités de la future plateforme, et pré-identifier des pistes de solutions pour y faire face.

Pour mener à bien leur mission, Nomadéis et Transitions suivront une démarche méthodologique appuyée sur la mobilisation de différents outils complémentaires :  

  • La réalisation d’une cartographie dynamique des acteurs et des démarches régionales en matière de rénovation thermique ;
  • L’organisation et la co-animation d’une série d’ateliers de travail, ainsi que la conduite d’entretiens auprès d’acteurs clés ;
  • L’étude de différents scénarios juridiques et financiers pour préfigurer le montage opérationnel de la future plateforme.