Forum Mondial de l’Eau : Nomadéis anime un événement sur la gestion de l’eau en Méditerranée…

Le 7ème Forum Mondial de l’Eau s’est déroulé en Corée du Sud du 12 au 17 avril 2015, dans les villes de Daegu et Gyeongju, sur le thème « L’Eau pour notre futur ». Cette édition a réuni plus de 40 000 participants issus de 168 pays.

A l’occasion du Forum, Nomadéis a préparé et animé un évènement organisé par la Fondation Prince Albert II de Monaco et ses partenaires, parmi lesquels le Plan Bleu, l’UNITAR (Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche), l’OIEAU (Office International de l’Eau) et la Fondation Veolia

Cet évènement, qui a réuni une centaine d’invités en présence du Prince Souverain, visait notamment à lancer la publication du troisième cahier du Water Think Tank Méditerranée sur la Gestion de la Demande en Eau (« Mesurer, Répartir, Préserver »).

L’événement a été marqué par la présence de : 

  • Charafat Afailal, Ministre Marocaine déléguée à l’eau ;
  • Hazim El Naser, Ministre Jordanien de l’eau et de l’irrigation ;
  • Junggmoo Lee, Président du Comité National d’Organisation du Forum ;
  • Song Tak Lee, Co-président du Comité International d’Organisation du Forum ;
  • Andras Szollosi-Nagy, Membre du bureau du Conseil Mondial de l’Eau ;
  • Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement et Président de la Fondation Veolia ;
  • Jean-François Donzier, Directeur Général de l’Office International de l’Eau.

Télécharger le 3ème cahier du WTT (Gestion de la demande en eau en Méditerranée : Mesurer, Répartir, Préserver) 

Pour en savoir plus…

Les Forums Mondiaux de l’Eau, organisés tous les 3 ans, sont devenus des rendez-vous incontournables marquant les avancées de l’agenda international relatif aux grands enjeux liés à la gestion durable de l’eau.

Ces forums réunissent toutes les principales familles d’acteurs concernés : gouvernements (plus de 100 délégations ministérielles étaient présentes en Corée), parlementaires, autorités locales et régionales, ONG, collectifs d’usagers, organisations intergouvernementales, entreprises publiques et privées, professionnels, scientifiques et experts, médias, etc.

Les Forums Mondiaux de l’Eau s’articulent généralement autour de plusieurs processus :

  • Processus thématique (enrichissement d’une base de bonnes pratiques pour alimenter les discussions lors du Forum) ;
  • Processus régional (compilation et mise à jour de données quantitatives et qualitatives locales en lien avec la gestion de l’eau) ;
  • Processus politique (négociations impliquant les élus et parlementaires : maires et autorités locales, députés, ministres, chefs d’Etat) ;
  • Processus technologique (présentation de nouveaux axes d’innovation technologique, partage d’expériences et de savoir-faire).

En Corée, un Forum citoyen a également été organisé dans le cadre du Forum mondial de l’eau, marqué par une forte participation des jeunes publics. 

La précédente édition du Forum, à laquelle Nomadéis avait également participé, avait eu lieu en France à Marseille en 2012 et était consacrée aux solutions. Dans la continuité du Forum de Marseille, le Forum de 2015 s’est concentré sur la mise en œuvre des solutions, à travers notamment l’action opérationnelle mais aussi l’innovation scientifique et technique.

Le Forum de Corée avait également pour objectif de préparer deux autres évènements majeurs de l’agenda international en 2015 : la validation des nouveaux Objectifs du Développement Durable lors de l’Assemblée Générale de l’ONU en septembre, et la grande Conférence Paris Climat (COP21) en décembre.

A l’issue du Forum, une déclaration ministérielle a été adoptée, qui :

  • Réaffirme le droit de l’homme à l’eau et à l’assainissement (défini en 2014 par l’Assemblée Générale des Nations Unies) ;
  • Appelle à la définition d’un objectif de développement durable (post 2015) spécifique à l’eau (accès universel, gestion intégrée des ressources par bassin versant, développement des synergies avec les politiques de sécurité alimentaire et énergétique, etc.) ;
  • Appelle à une mobilisation pour la prise en compte de l’eau dans l’accord qui sera adopté lors de la COP21 (Conférence Paris Climat 2015) ;
  • Appelle au renforcement de la résilience face aux catastrophes liées à l’eau (100 élus locaux et régionaux ont adopté le cadre d’action « Water Action for Sustainable Cities and Regions ») ;
  • Reconnait l’importance de la coopération internationale et de la science et de la technologie ;
  • Instaure des feuilles de route opérationnelles concrètes pour une série de thématiques prioritaires ;
  • Invite les Parlements nationaux à adopter des législations et des budgets adaptés aux enjeux liés à l’eau, en phase avec l’Agenda post 2015 et la lutte contre les dérèglements climatiques.

La prochaine édition du Forum aura lieu à Brasilia en 2018.

Site du Partenariat Français pour l’eau 

Site du Conseil Mondial de l’eau

Site officiel du Forum