Ambition environnementale des JO 2024 : France Bois Forêt confie à Nomadéis une mission d’évaluation du programme France Bois 2024…

Objectif : identifier les points forts et les axes d’amélioration du programme, pour promouvoir les solutions de construction et d’aménagement en bois dans les réalisations des Jeux Olympiques et Paralympiques…

 

Contexte de la mission 

Dans le cadre de sa mission au service du développement de la filière, l’interprofession nationale France Bois Forêt contribue chaque année au financement de plusieurs programmes d’action.

Parmi ces programmes, France Bois 2024 a été lancé en 2018 afin de promouvoir l’utilisation des solutions de construction et d’aménagement en bois dans les réalisations des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de 2024.

Il s’agit d’un projet ambitieux et structurant lié au Contrat Stratégique de la Filière Bois, co-financé par France Bois Forêt (qui regroupe 24 organisations professionnelles) et le Codifab (Comité professionnel des professions de l’ameublement et de la seconde transformation du bois).

Les JOP de Paris en 2024 sont en effet l’occasion pour la filière bois construction et aménagement de démontrer ses capacités, ses compétences et ses atouts écologiques et sociétaux auprès des donneurs d’ordre et du grand public français. 

Le programme a été lancé dans un contexte marqué par des engagements politiques forts concernant la promotion de la construction bois dans le cadre des Jeux Olympiques de Paris. Les pouvoirs publics français prévoyaient de construire en bois 100 % des immeubles de moins de 28 mètres du Village Olympique, allant même jusqu’à placer un curseur d’exigence spécifique sur la part de bois français à mobiliser. France Bois 2024 a ainsi permis d’incarner la mobilisation de tous les acteurs de la filière, pour relever ce défi historique.

L’objectif global du programme France Bois 2024 consiste à réunir l’ensemble des opérateurs, de l’amont à l’aval de la filière bois, pour anticiper et organiser au mieux l’utilisation du matériau bois dans la réalisation et l’aménagement des constructions destinées aux Jeux Olympiques, à l’horizon 2024. 

Il entend ainsi faire bénéficier les entreprises françaises de la filière (majoritairement des TPE-PME) de la vitrine internationale offerte par les JOP. 

 

Approche méthodologique

L’objectif principal de la mission d’audit – évaluation confiée à Nomadéis consiste à identifier les points forts et les axes d’amélioration, afin de fournir aux bailleurs un avis indépendant et argumenté sur les conditions de déroulement du programme. Deux phases sont prévues :

Phase 1 : Audit intermédiaire 

Cet audit, réalisé à mi-parcours, vise à préparer au mieux la seconde moitié d’exécution du programme, en faisant ressortir les points forts et les axes de progression et en formulant des pistes potentielles d’amélioration et d’optimisation, aussi bien en matière d’organisation et de mode de fonctionnement (gouvernance, planification des activités…), que de ressources mobilisées (techniques, humaines, financières) et de modalités de gestion. Avec 5 étapes principales : 

  • Cadrage logique et stratégique de l’audit s’appuyant sur un cadre méthodologique inspiré notamment des précédentes missions d’évaluation menées par Nomadéis pour le compte de France Bois Forêt (2018-2019 ;
  • Analyses et recherches documentaires ;
  • Conduite d’une série d’entretiens qualitatifs auprès d’acteurs clés du programme ;
  • Synthèse des enseignements de l’audit et formulation des recommandations ;
  • Restitution de la démarche auprès des équipes de France Bois Forêt et des parties prenantes concernées. 

Phase 2 : Audit final

La phase finale interviendra en fin de programme, afin de vérifier la prise en compte des recommandations issues de la phase 1.

 

Exemples de références connexes

Les équipes de Nomadéis ont déjà été amenées à réaliser plusieurs missions d’études en lien avec la filière forêt-bois, notamment :