Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)

Créée en 2010, l’Anses est issue de la fusion de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset).

Organisme dépendant de l’État sous la tutelle des Ministères en charge de l’agriculture, de l’environnement, de la santé, du travail et de la consommation, l’Anses est en charge de l’évaluation, de la prévention et de la protection de la population contre les risques grâce à son expertise scientifique multidisciplinaire et indépendante.

En s’appuyant sur 1 350 agents, un réseau de 800 experts extérieurs et un budget de plus de 132 millions d’euros, l’Anses contribue à assurer :

  • La sécurité sanitaire humaine dans les domaines de l’alimentation (évaluation des risques sanitaires et nutritionnels dans la chaîne alimentaire), de l’environnement (risques sanitaires liés aux pollutions des milieux de vie – air, eau, sol –) et du travail (exposition à des risques aigus ou différés en milieu professionnel) ;
  • La santé et le bien-être des animaux (lutte contre les maladies animales transmissibles ou non à l’homme) ;
  • La protection de la santé des végétaux.

Parmi ses missions, l’Anses contribue à : 

  • L’organisation d’une expertise collective en s’appuyant sur des Comités d’experts spécialisés ;
  • La réalisation d’actions de veille dans les domaines de l’alimentation, de l’environnement et du travail et la mise en place des systèmes de vigilance et d’alerte ;
  • L’animation d’un réseau d’organismes publics et la coordination de leurs travaux à des fins d’évaluation des risques sanitaires ;
  • La mise en œuvre et le financement des programmes de recherche scientifiques et techniques ;
  • La recommandation aux autorités des mesures de police sanitaire nécessaires ;
  • L’information, la formation et la diffusion d’une documentation scientifique et technique et au débat public ;
  • La mise en place des bases de données scientifiques et techniques dans les domaines de la sécurité sanitaire, environnementale et du travail ;
  • L’administration aux autorités compétentes de l’expertise et de l’appui scientifique et technique nécessaires à l’évaluation des substances et produits biocides et chimiques ;
  • L’évaluation de l’efficacité et des risques liés à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et délivre les autorisations de mise sur le marché de ces produits ;

En 2014, Nomadéis a été chargé par l’Anses de réaliser une étude de marché des techniques d’épuration de l’air intérieur à destination du public et des professionnels, en réponse à l’émergence en France d’un marché de l’épuration de l’air intérieur, dont l’innocuité et les effets réels sur la qualité de l’air sont encore mal connus.