Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF)

Le Ministère de l’agriculture, dénommé depuis 2012 Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, est chargé de mener la politique agricole, forestière et alimentaire du pays. Il comporte plus de 30­ 000 agents répartis sur l’ensemble du territoire, dont la moitié exerçant dans l’enseignement agricole.

Parmi ses missions, il contribue à :

  • La mise en œuvre de la politique agricole et forestière française et européenne au travers de la Politique Agricole Commune (PAC) de l’Union Européenne ;
  • La législation du travail agricole et sa protection sociale ;
  • La formation et l’enseignement agricole et forestier ;
  • La stimulation de l’investissement et de l’innovation dans les projets agricoles ;
  • La gestion durable des forêts françaises ;
  • La protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique en promouvant des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement telles que l’agriculture biologique et l’agroécologie ;
  • La mise en place et le développement d’une bio-économie sur le territoire ;
  • La sécurité sanitaire et alimentaire via l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sous sa tutelle ;
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire ;
  • La santé et la protection des animaux et des végétaux ;
  • La mise en place et le développement de relations internationales fortes sur le thème de l’agriculture, l’alimentation et la gestion raisonnée des ressources.

En 2015, dans le cadre de la réflexion interministérielle sur la bioéconomie et du développement de la Nouvelle France Industrielle, le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable et l’ADEME ont confié à Nomadéis et son partenaire BIO by Deloitte une étude visant à déterminer les mesures de soutien à l’utilisation des produits biosourcés dans le cadre des marchés publics.