Investissements d’avenir : accélérer la transition vers un modèle de croissance durable

Nomadéis est partenaire du projet IBIS, l’un des projets lauréats du programme « Energies Renouvelables » (Appel à Manifestations d’Intérêt Bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum) de l’ADEME


Contexte : le programme des investissements d’avenir

Suite aux conclusions de la commission de décembre 2009 sur les priorités stratégiques d’investissement et l’emprunt national, présidée par Michel Rocard et Alain Juppé, 35 milliards d’euros de crédits ont été affectés à cinq priorités nationales : Enseignement supérieur et formation ; Recherche ; Industrie et PME ; Numérique ; Développement durable. Ce programme vise à accompagner des projets favorisant l’innovation et la création d’emplois non délocalisables dans des secteurs à forts potentiels pour l’économie nationale. Objectifs :

  • Accélérer les processus d’innovation sur des thématiques ciblées ;
  • Renforcer les avantages compétitifs stratégiques de la France ;
  • Accélérer la transition de la France vers un modèle de croissance durable.

Sa mise en œuvre est pilotée par le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) placé directement sous l’autorité du Premier ministre. Les crédits ont été confiés à des opérateurs généralistes comme l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), OSEO ou la Caisse des Dépôts et Consignation et à des opérateurs spécialisés, comme l’ADEME qui gère 2,65 milliards d’euros à travers 4 programmes relevant de ses champs de compétences :

  • Démonstrateurs et plateformes technologiques en énergies renouvelables et décarbonées et chimie verte (1 125 millions d’euros) ;
  • Réseaux électriques intelligents (165 millions d’euros) ;
  • Economie circulaire (210 millions d’euros) ;
  • Véhicules du futur (950 millions d’euros)

PAREXGROUP, filiale du groupe Materis (l’un des leaders mondiaux de la chimie de spécialités), a souhaité associer Nomadéis au montage et à la mise en œuvre du projet IBIS, lauréat du programme « Energies Renouvelables » (Appel à Manifestations d’Intérêt Bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum).

 

Objectifs : développer une filière pérenne       

Le projet IBIS (budget : 4,5 millions d’euros sur 3 ans) a pour objectif de développer des solutions d’isolation bio-sourcées innovantes, durables, économiques et à faible impact environnemental, pour la rénovation du bâti ancien (les constructions antérieures à 1950 constituent une source importante de déperdition énergétique).

En plus de réduire la consommation énergétique et les émissions de CO2 des bâtiments rénovés, tout en améliorant le confort des habitants, ces nouvelles solutions, à base de granulats végétaux, viendront en partie se substituer à des isolants plastiques ou minéraux. 

Objectif : développer à l’échelle industrielle (et jusqu’à son application sur chantier) une filière économique pérenne, prenant en compte les intérêts de toutes les parties prenantes, par exemple :

  • Accès facilité et coût abordable pour les utilisateurs ;
  • Réduction du budget de chauffage notamment pour les ménages les plus modestes ;
  • Opportunité de diversification et de formation pour les artisans ;
  • Génération d’emplois pérennes dans les filières en amont (granulats végétaux) ; 

IBIS aura pour premier terrain d’application la France avec le développement d’un isolant à base de chanvre. Le concept pourra ensuite être appliqué à la valorisation de sous produits de la culture du colza et du tournesol. A terme, les solutions développées pourront être étendues à d’autres pays, après adaptation aux matières premières (granulats végétaux) disponibles localement.

IBIS a été labellisé par Axelera, le pôle de compétitivité à vocation mondiale Chimie et Environnement Lyon & Rhône-Alpes, créé en 2005 par Arkema, le CNRS, GDF SUEZ / SUEZ Environnement, IFP Energies nouvelles et Solvay avec pour objectif d’accélérer la construction d’une filière industrielle et scientifique de dimension internationale. 

IBIS répond par ailleurs aux objectifs fixés dans le cadre de la nouvelle stratégie « Europe 2020 » pour une croissance intelligente, durable et inclusive.

 

Méthode, déroulement

IBIS repose sur un écosystème d’acteurs et un partenariat permettant de combiner des expertises complémentaires :

  • Entreprises : grands groupes (Materis et sa filiale PAREXGROUP, acteur majeur de l’isolation et de la protection des façades depuis plus de 30 ans) mais aussi TPE (par exemple ChanvRA, spécialiste des matériaux issus du chanvre) ;
  • Acteurs académiques : l’ENTPE (caractérisation et modélisation des propriétés mécaniques et thermiques des matériaux), ESITPA (école d’ingénieurs en agro-écologie, spécialisée dans l’étude des granulats bio-sourcés) ;
  • Associations : Construction & Bioressources, créée en 2011 avec le soutien des pouvoirs publics pour faciliter la structuration de la filière française des biomatériaux et encourager l’utilisation des technologies bio-sourcées du bâtiment.

Le projet se déroulera en plusieurs phases, principalement :

  • Caractérisation des granulats végétaux utilisables (chanvre, tournesol, colza, lin, etc.) en tenant compte des contraintes de culture et de récolte ;
  • Mise au point d’un liant minéral innovant pour l’élaboration d’un mortier composite isolant qui contiendra majoritairement des granulats végétaux et sera applicable par projection ;
  • Caractérisation et modélisation des performances thermiques et acoustiques des mortiers composites isolants et des systèmes intégrant le substrat, le mortier composite isolant et son enduit de finition/protection ;
  • Réalisation de chantiers tests dans des conditions de mise en œuvre variables ;
  • Analyse du Cycle de Vie du système isolant, recommandations pour la structuration de la filière ;
  • Rédaction d’un module de formation aux bonnes pratiques de mise en place du mortier composite isolant sur chantier, à destination des artisans.


Mission de Nomadéis

Les prestations confiées à Nomadéis dans le cadre du projet IBIS s’articulent autour de 4 volets :

  • Intelligence locale et analyse du contexte dans une sélection de territoires pilotes (cartographie des acteurs, repérage et analyse des mécanismes de financement, identification de projets et initiatives pertinents menés notamment avec le soutien des pouvoirs publics locaux, etc.) ;
  • Etude et structuration du marché (analyse qualitative et quantitative de l’offre existante, dimensionnement du marché, repérage des attentes des principaux acteurs, identification de scénarios d’évolution possibles, étude comparative à l’international, etc.) ;
  • Analyse de l’impact social et environnemental de la nouvelle solution développée dans le cadre d’IBIS (recensement et évaluation des retombées socioéconomiques et environnementales, anticipation des évolutions réglementaires, etc.) ;
  • Communication de projet (préparation d’outils spécifiques à usage des différents membres du consortium, contribution à l’effort de capitalisation et de reporting, etc.).