Etudier les modes de financement innovants du développement durable dans les pays du Sud

La Fondation Nicolas Hulot et l’Arene Île-de-France ont confié à Nomadéis une étude des modes de financement innovants du développement durable dans les pays du Sud

L'accès à l'eau : un enjeu essentiel du développement durable dans les pays du Sud

Une étude conjointe pour informer les acteurs de la coopération décentralisée et non gouvernementale

L’Arene Ile-de-France (Agence régionale de l’environnement et des nouvelles énergies) et la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme se sont associées pour mener ensemble une réflexion sur les nouveaux modes de financements du développement durable dans les pays du Sud.

L’objectif est ainsi de porter à la connaissance des différents acteurs de la coopération décentralisée et non gouvernementale les nouvelles initiatives en termes de financements, publics ou privés, susceptibles d’amorcer une évolution des pratiques afin de tendre vers un développement durable dans les pays du Sud.

Les financements innovants : un sujet décisif pour assurer la pérennité des actions de développement

La notion de « financements innovants » fait référence à des mécanismes hybrides permettant d’atteindre les objectifs suivants : 

  • Mobilisation de ressources additionnelles, prévisibles et pérennes, en complément de l’aide bilatérale publique au développement ;
  • Accélération du « changement d’échelle » dans la réalisation des objectifs de développement fixés par les Nations Unies et la communauté internationale ;
  • Renforcement de la coopération, des synergies et de la mutualisation des ressources entre les différents acteurs de la coopération ;
  • Coordination thématique afin d’assurer une réponse optimale aux besoins prioritaires exprimés par les différentes catégories de bénéficiaires ;
  • Flexibilité, adaptabilité et réactivité pour faire face de façon dynamique à l’évolution des scénarios sociaux, économiques et environnementaux.

Cahier des charges

  • Étape 1 : recueil d’informations, analyse des modes de financement appuyée sur une trame d’indicateurs adaptés ;
  • Étape 2 : description détaillée et illustrée de cas jugés pertinents et représentatifs de la variété des nouveaux modes de financements et de leurs contextes organisationnel, conceptuel, opérationnel et humain ;
  • Etape 3 : production d’une analyse synthétique globale.

Actions menées par Nomadéis

  • Conduite de 10 entretiens qualitatifs auprès d’experts, responsables politiques, hauts fonctionnaires, acteurs de la société civile ;
  • Constitution d’une base de donnée regroupant plus de 100 projets et mécanismes innovants de financement du développement dans les pays du Sud ;
  • Conception de typologies d’analyse pour faciliter l’exploitation de la base de données et dégager les principales tendances pertinentes ;
  • Compilation de fiches détaillées expliquant le contexte, le fonctionnement, les résultats et les enseignements d’une série de mécanismes innovants ;
  • Animation d’un atelier de travail regroupant plusieurs parties prenantes (CIRAD, Ministère des affaires étrangères et européennes, AFD, Fonds Français pour l’Environnement Mondial, collectivités publiques, banques…) ;
  • Production et présentation d’un rapport de synthèse.