Efficacité énergétique : Nomadéis va accompagner la Région PACA pour l’élaboration de son programme d’action…

La loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (TECV) confie aux Régions le soin de définir un programme régional pour l’efficacité énergétique (PR2E), définissant les grandes orientations régionales et établissant un plan d’action opérationnel en vue de la massification de la rénovation énergétique des logements, conformément aux objectifs nationaux de 500 000 rénovations d’ici 2017.  

Le PR2E s’inscrit notamment dans la suite du PREH (Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat) et à pour vocation de constituer une feuille de route stratégique visant à :

  • Mettre en œuvre au niveau régional les conditions favorables pour stimuler le marché de la rénovation énergétique (montée en compétence des professionnels, tiers financement, etc.) et faciliter les actions mises en œuvre par les différents acteurs au plan local ;
  • Assurer la bonne articulation entre les différents réseaux et acteurs, dans un objectif de rationalisation et de mutualisation des moyens mis en œuvre sur le territoire ;
  • Suivre et accompagner les Plateformes Territoriales de la Rénovation Energétique (PTRE-PLRE) dans leur déploiement local.  

Pour répondre à ces objectifs, Nomadéis et ses partenaires Adamas et Finance Consult conduiront une mission d’une durée d’un an qui s’articulera en trois phases :

  1. Réalisation d’un état des lieux des actions mises en place au niveau régional en faveur de la rénovation énergétique des logements et analyse des PTRE locales ;
  2. Réalisation d’un benchmark national : identification des bonnes pratiques et capitalisation des enseignements des dispositifs existants dans d’autres territoires français ; 
  3. Définition des orientations stratégiques du futur PR2E, en concertation avec les acteurs locaux, et formalisation d’un programme d’actions opérationnel et d’une stratégie d’évaluation.

Pour en savoir plus… 

La loi du 17 août 2015 relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (TECV) permet d’engager la France pour l’atteinte des objectifs fixés par différentes directives environnementales européennes, notamment le Paquet Climat-Energie portant l’objectif des « 3×20 » :

  • Réduction des gaz à effet de serre (GES) de 20% ;
  • Amélioration de l’efficacité énergétique de 20% ;
  • Augmentation de la part d’énergies renouvelables jusqu’à 20% dans le mix énergétique d’ici 2020 par rapport à 1990.

Le secteur du bâtiment a été identifié dans la loi comme un secteur prioritaire pour atteindre ces objectifs. Il représente en effet près de la moitié de l’énergie finale totale consommée (43%) en France et émet 25% des gaz à effet de serre nationaux.

En réponse à cet enjeu, la loi fixe des objectifs ambitieux concernant la rénovation thermique des bâtiments en France : 500 000 logements par an à partir de 2017 (Article 3). Au niveau régional, le Schéma Régional Climat, Air et Energie (SRCAE) de la région PACA fixe un objectif de 50 000 rénovations par an (à noter que depuis l’ordonnance du 05 aout 2016, le SRCAE est amené à se fondre dans le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires : SRADDET).

En lien avec cet enjeu de massification, il s’agit de rendre la rénovation accessible pour un plus grand nombre de citoyens et de s’assurer de la qualité des rénovations afin de diminuer les consommations d’énergie dans la durée. 

Il s’agit aussi de contribuer au développement de l’emploi et des qualifications car la rénovation des bâtiments constitue un gisement significatif (13 000 emplois supplémentaires mobilisés chaque année selon la CERC (cellule économique régionale de la construction).