Sport et développement : l’AFD sollicite Nomadéis pour réaliser une étude internationale de référence…

Reconnu par les Nations Unies comme un « moyen puissant d’atteindre un développement durable », le sport s’inscrit pleinement dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU. Il apparait notamment comme un outil efficace pour favoriser la paix, la cohésion sociale, l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes, le développement économique, la sensibilisation aux enjeux de santé environnementale.

 

Contexte 

Le sport constitue aujourd’hui un des axes forts de la stratégie de l’AFD (Agence Française de Développement), notamment en Afrique, afin d’accompagner les partenaires de l’agence dans la mise en œuvre de trajectoires développement durable. Alors que 70% de la population africaine a aujourd’hui moins de 30 ans, l’organisation de ce secteur en Afrique reste à améliorer.

L’annonce en février 2018 du lancement d’une plateforme de transformation par le sport par le président Emmanuel Macron renforce la vision du sport comme un véritable outil d’aide au développement. Cette plateforme a pour objectif d’établir des partenariats internationaux et de développer des initiatives locales pour le sport de proximité et la cohésion sociale. 

Au-delà d’un nouvel axe de coopération, le sport est un secteur économique en pleine croissance qui peut servir de levier de développement pour certaines régions du monde : créateur d’emplois, de biens et de services, le sport est essentiel au développement humain et contribue au développement économique. Il est aussi un vecteur création de richesse économique où la France a une expertise à proposer : la sphère sportive est en effet un élément favorable au rayonnement de la France et qui implique son exemplarité en matière de développement durable.

 

Objectifs, périmètre de l’étude

Face aux opportunités économiques et sociales offertes par le sport dans les pays en développement, l’AFD souhaite approfondir l’état de la connaissance des liens qui existent entre le sport et le concept de développement.

Objectif : identifier les questions de recherche où peu d’études auraient été menées et où l’agence pourrait intervenir afin de combler le déficit de recherche, voire formuler des recommandations sur leur niveau de priorité. 

En concertation avec Nomadéis, 7 thématiques clés ont été retenues qui constituent le périmètre prioritaire d’étude : Education, environnement, paix et cohésion sociale, intégration sociale, économie, migrations et santé.

 

Approche méthodologique

Dans le cadre de cette étude, Nomadéis mobilise plusieurs outils méthodologiques complémentaires :

  • Recherches bibliographiques et analyse approfondie de ressources documentaires (mobilisation des bases de connaissances internes de Nomadéis, complétées par des sources externes) ;
  • Conduite d’entretiens qualitatifs auprès d’un panel d’experts et acteurs professionnels (institutions, monde académique, entreprises, associations etc.) ;
  • Analyse comparative des données afin d’évaluer les contributions et/ou les déficits dans l’étude des liens entre sport et développement en Afrique ;
  • Compilation d’une série d’études de cas visant à approfondir, en Afrique et dans le monde, un ensemble de bonnes pratiques concrètes et leurs principaux indicateurs clés de mesure d’impact.