Qualité de l’air : Nomadéis va réaliser l’étude de préfiguration d’un nouveau projet d’« Air lab » en Normandie…

Portée par ATMO Normandie dans le cadre du projet TIGA « Smart Port City » financé par la Caisse des Dépôts, cette initiative pionnière en Europe vise à stimuler l’innovation sur le territoire, mais aussi à sensibiliser et mobiliser toutes les parties prenantes (entreprises, société civile, pouvoirs publics…). Objectif : faire émerger un écosystème régional sur la thématique de la qualité de l’air…

 

Contexte et objectifs

Le projet Smart Port City  »Vers un nouveau modèle de territoire urbain et industrialo-portuaire intégré par l’innovation », porté par la Communauté d’Agglomération du Havre (CODAH), vise à construire un nouveau modèle urbain et industrialo-portuaire intégré, prenant en compte les grands défis inhérents aux cités industrielles et portuaires :

  • Maintenir et développer la compétitivité, notamment via le numérique ;
  • Mener à bien la transition énergique et écologique (TEE) ;
  • Développer le Havre en tant que place touristique et aménager l’interface ville-port.

Grâce à ce projet, la CODAH a été lauréate, en janvier 2018, de l’appel à manifestation d’intérêt du programme « Territoire d’innovation de grande ambition » (TIGA) lancé par le gouvernement français.

Les territoires sélectionnés constituent des écosystèmes territoriaux, associant acteurs publics et privés, afin d’élaborer des solutions innovantes aux défis de l’alimentation, de l’énergie, de la santé, des transports, etc.

Ils bénéficieront d’une enveloppe d’environ 450 millions d’euros sur 10 ans dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir (PIA). Doté de 57 milliards d’euros ce programme a pour objectif de financer des investissements innovants et prometteurs à l’échelle des territoire, notamment dans les domaines de la recherche, de l’innovation, de l’écologie ou encore de l’économie numérique.

Dans le cadre du volet du projet portant sur la transition énergétique et écologique (TEE), la CODAH prévoit la création d’un « écosystème régional » sur la thématique de la qualité de l’air en Normandie.

Piloté par ATMO Normandie, Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) en Normandie, le « Air lab » constituera un espace d’échange et de travail entre les acteurs clés de la qualité de l’air sur le territoire et les acteurs de la recherche et de l’innovation, capables de proposer leur savoir-faire afin d’élaborer de nouvelles solutions correspondant aux besoins prioritaires du territoire.

C’est dans ce cadre que Nomadéis a été mandatée par ATMO Normandie pour mener une mission de préfiguration du projet (étude stratégique, économique et juridique). 

 

Contenu de la mission

L’intervention de Nomadéis, prévue pour une durée de 4 mois, comporte notamment deux objectifs clés :

  • Définir les axes stratégiques de positionnement du futur « Air lab » : réaliser un benchmark des initiatives existantes (France, Danemark Royaume-Uni), explorer les projets et acteurs susceptibles de solliciter les services du « Air lab », proposer un cadre d’action, analyser les conditions juridiques et définir les modalités de gouvernance ;
  • Planifier la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie du « Air lab » : évaluer les moyens humains et matériels requis, élaborer trois scénarios économiques et financiers d’implémentation du projet, proposer des indicateurs d’impact et de suivi et mettre en place une méthodologie d’évaluation.

Tout au long de sa mission, Nomadéis va également animer un ambitieux dispositif de concertation et mobilisation des parties prenantes du territoire, concernées par le projet d’« Air lab » (ateliers de concertation, entretiens qualitatifs, etc.).