Impact sociétal de la 5G : les Directions Stratégie et R&D d’EDF confient une mission d’étude à Nomadéis…

 

Contexte

Les réseaux de téléphonie sont standardisés et répartis en « générations », qui se renouvellent à l’échelle de la décennie. Ainsi, la « 4G », connue depuis plusieurs années, est en cours de déploiement en France. En parallèle, plusieurs technologies sont en cours d’expérimentation par des fabricants et opérateurs pour la génération suivante de télécommunications, dite « 5G ».

La 5G s’annonce comme une génération de rupture, dépassant le monde des opérateurs de téléphonie mobile et des communications grand public, pour ouvrir de nouvelles perspectives et permettre la cohabitation d’applications et d’usages diversifiés, reliés par une même technologie

L’Union Internationale des Télécommunications, agence des Nations unies pour les TIC (technologies de l’information et de la communication), définit les normes encadrant les réseaux de téléphonie. Ainsi, dès juin 2015, elle a ajouté la 5G à sa nomenclature : l’IMT-2020 (pour la 5G) suit ainsi l’IMT-Advanced (pour la 4G) et l’IMT-2000 (pour la 3G). Pourtant, il s’agit d’une démarche « amont » : les technologies de la 5G ne sont pas entièrement définies et développées.

De nombreuses implications sociétales du déploiement de la 5G sont d’ores et déjà anticipées : opportunités économiques dans le secteur des télécoms, évolution des processus et des offres dans de nombreux secteurs (mobilité, santé, gestion urbaine et développement de la « smart city », etc.), nouveaux services pour les consommateurs, etc. Cependant, la 5G présente également des enjeux d’acceptabilité, sanitaires et environnementaux notamment.

 

Objectifs

Le secteur de l’énergie a connu d’importantes évolutions au cours des dernières années, en termes notamment de production, de stockage et de transport. De nouvelles formes de production énergétique se développent et de nouveaux acteurs indépendants se positionnent sur le marché. Le déploiement de la 5G devrait entre autres permettre de faciliter une meilleure gestion des réseaux (smart grids) et de leurs interconnexions, avec des conséquences majeures pour les acteurs traditionnels. 

Dans ce contexte, EDF souhaite approfondir sa compréhension des implications sociétales liées au déploiement futur de la technologie 5G, dont les premières applications devraient émerger autour de 2020. Nomadéis étudiera notamment :

  • Les impacts attendus de la 5G sur le développement des services professionnels (B2B, business to business, notamment dans les secteurs de la mobilité, de l’énergie, de la gestion urbaine, des médias, de l’industrie, etc.) ;
  • Les discours médiatiques et les représentations citoyennes autour du déploiement futur de cette technologie (perceptions, attentes, questionnements, craintes, etc.).

 

Approche

Pour répondre à ces objectifs, Nomadéis adoptera une approche méthodologique basée notamment sur :

  • Une phase de recherches bibliographiques, couvrant différents types de ressources documentaires : rapports de référence, publications académiques, articles de presse, études, etc. ;
  • Une phase de consultations auprès d’experts, professionnels et acteurs de la société civile, notamment dans les secteurs des télécommunications, de l’énergie, de la santé, de la mobilité, des services, etc. Ces consultations couvriront plusieurs profils d’acteurs (entreprises, acteurs académiques, collectivités locales, économie sociale et solidaire, etc.).

 

Pour en savoir plus…