Energie biomasse : Nomadéis accompagne la filière lin pour la valorisation énergétique de co-produits agricoles en Europe…

Face à la croissance soutenue de la production d’anas, un co-produit de la culture du lin-fibre, la valorisation énergétique par la combustion représente une perspective prometteuse et complémentaire aux débouchés traditionnels. Nomadéis accompagne la Confédérations Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) pour identifier les marchés les plus pertinents et lever les obstacles au sein des 3 principaux pays producteurs de lin en Europe : France, Belgique et Pays-Bas.

 

Contexte

Le lin, culture à faibles intrants, est une plante « zéro déchet » dont toutes les parties sont valorisées : 

  • Les fibres alimentent divers marchés dont le textile, la corderie, les matériaux composites, etc. ;
  • Les graines sont destinées à la fabrication d’huiles (peintures, encres, produits d’entretien des bois, linoléum, etc.) ;
  • Les poussières enrichissent les terreaux horticoles ;
  • Les anas, matériau ligneux très léger issu du battage de la tige du lin, peuvent être utilisés dans des panneaux de particules ou comme litières animales et paillage.

Cultivé en Europe dans 3 principaux pays (France, Belgique et Pays-Bas), le lin connaît une expansion soutenue depuis plus d’une dizaine d’années, atteignant pour la récolte 2018-2019 près de 750 000 tonnes de biomasse totale (soit environ 375 000 tonnes d’anas de lin).

 

Objectifs 

Dans ce contexte, la valorisation énergétique des anas de lin par la combustion de vrac ou de granulés dans des chaudières professionnelles apparaît comme un débouché prometteur, contribuant notamment à la transition énergétique, à la lutte contre le réchauffement climatique et à la valorisation économique des territoires.

La Confédérations Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) a ainsi confié à Nomadéis une mission d’accompagnement stratégique centrée sur une étude de marché afin de lui fournir :

  • Une vision claire et globale des marchés existants et potentiels pour la valorisation énergétique des anas de lin ;
  • Une identification des meilleurs scénarios de développement de ces marchés pour les teilleurs de lin ;
  • Un programme d’action stratégique permettant d’accéder à ces marchés.

Cette démarche doit permettre de positionner une stratégie de long terme et de faciliter l’engagement des acteurs concernés. 

 

Approche méthodologique

Afin d’atteindre les objectifs fixés, Nomadéis mettra en œuvre les moyens suivants :

  • Recherches bibliographiques et analyse approfondie de ressources documentaires ciblées, afin de cerner les enjeux techniques, réglementaires et économiques de la combustion de biomasse dans les 3 pays inclus dans le périmètre géographique de l’étude ;
  • Cartographie des initiatives de combustion d’anas existantes et en développement ;
  • Conduite d’une série d’entretiens qualitatifs auprès d’acteurs clés (teilleurs, énergéticiens, constructeurs d’équipement, collectivités, industriels…) pour approfondir l’analyse de données recueillies et les enrichir de lectures contextuelles à forte valeur ajoutée ;
  • Collecte de données quantitatives via une enquête auprès des teilleurs ;
  • Conception, hiérarchisation et sélection de scénarios de projets de biomasse énergie, notamment à travers un atelier de travail avec les acteurs clé de la filière ;
  • Création de modèles économiques et production d’une stratégie d’accès aux marchés (argumentation différenciante, plan d’action…) ;
  • Traitement des données et production de documents de synthèse.

 

Pour en savoir plus

La CELC (Confédération Européenne du Lin et du Chanvre) est l’unique organisation européenne agro-industrielle regroupant et fédérant tous les stades de production et de transformation du lin et du chanvre. Soit 10 000 entreprises dans 14 pays de l’UE.

L’Europe de l’Ouest est le premier producteur mondial de lin fibre : la France, la Belgique et les Pays Bas en assurent 85% de la production.

Une mission fondée sur les qualités innovantes et environnementale de ses fibres, garanties par les marques de traçabilité EUROPEAN FLAX® et MASTERS OF LINEN®, et promues auprès des professionnels et des consommateurs grâce à la campagne J’AIME LE LIN.