Mobilité électrique en Inde : un acteur industriel européen confie une mission d’étude à Nomadéis sur le sujet de l’électrification des flottes de véhicules…

Objectif : mieux comprendre les tendances actuellement à l’œuvre, identifier les facteurs d’évolution et les opportunités de nouveaux marchés…

 

Contexte

Depuis plusieurs années, le gouvernement indien est fortement engagé dans la promotion de la mobilité électrique, en particulier à travers le National Electric Mobility Mission Plan 2020 et la 2nde phase du Faster Adoption and Manufacturing of Hybrid and Electric vehicles scheme (FAME II – 2019-2022).

Ces mesures incluent notamment des incitations à l’achat de véhicules électriques et des investissements dans les infrastructures de recharge. Le pays ambitionne ainsi d’atteindre 30 % de véhicules électriques dans l’ensemble des ventes de véhicules d’ici 2030.

Le volontarisme des pouvoirs publics répond à des enjeux forts en matière de protection de l’environnement, et notamment de lutte contre la pollution de l’air dans les villes indiennes. Selon un rapport publié par Greenpeace en 2018, 21 villes indiennes figurent dans le classement des 30 villes les plus polluées au monde (13 % des décès en Inde seraient liés à la pollution de l’air, et les émissions de gaz des véhicules et des centrales thermiques à flamme pourraient causer jusqu’à 60 % de la pollution observée). 

Le marché indien des véhicules électriques est en forte croissance. La dynamique d’électrification progressive des véhicules s’accompagne du développement de nouvelles infrastructures et du lancement de nouveaux services pour les utilisateurs.

Toutefois, les défis technologiques restent nombreux, et de nouveaux modèles économiques et organisationnels doivent être développés, en intégrant la grande diversité des contextes locaux. 

 

Objectifs et approche méthodologique

L’étude confiée à Nomadéis comporte plusieurs modules de travail complémentaires, parmi lesquels :

  • Dresser un état des lieux du marché actuel en Inde ;
  • Anticiper les prévisions d’électrification à court, moyen et long terme ;
  • Analyser le contexte règlementaire et les freins et leviers associés ;
  • Repérer et comparer les technologies actuellement disponibles ;
  • Cartographier les acteurs clés et leur positionnement stratégique ;
  • Identifier les initiatives clés et leurs principaux enseignements. 

Plusieurs consultations sont prévues en Inde, auprès d’un large panel d’experts, de décideurs publics et privés, mais aussi d’utilisateurs des technologies et services concernées par l’étude.

Ces consultations permettront de contextualiser une importante étude documentaire (données qualitatives et quantitatives, pour développer des modèles d’analyse, parvenir à une réelle intelligence locale du marché de l’électromobilité en Inde et formuler des préconisations opérationnelles. 

 

Expertises et références connexes

Depuis sa création en 2002, Nomadéis a mené de nombreuses missions en Inde, notamment pour le compte d’acteurs industriels issus de différents secteurs d’activité (Essilor, Veolia, Hewlett-Packard, etc.).

Nomadéis est notamment intervenu pour la réalisation d’études de marché (en vue du développement de nouveaux produits et services), d’études de faisabilité, d’études environnementales en lien avec la sécurisation des approvisionnements en eau et en énergie, etc. 

Depuis 20 ans, Nomadéis a également participé en Inde à plusieurs évènements internationaux en lien avec ses domaines d’expertise, notamment la transition énergétique et écologique, l’efficacité énergétique, le développement de la responsabilité sociale des entreprises, ou encore l’urbanisation durable (avec des acteurs comme la Fédération des chambres de commerce et d’industrie indiennes – FICCI, ONU-Habitat, etc.). 

Dans le champ de la mobilité durable, et plus généralement de la transition énergétique et écologique du secteur de la mobilité, Nomadéis intervient régulièrement pour le compte de :