Nomadéis gagne un contrat d’étude prospective sur la gestion des espaces naturels

Nomadéis a remporté un appel d’offres lancé par l’Union Nationale des Entreprises du Paysage – Ile de France (UNEP-IDF), en partenariat notamment avec le centre Territoires Environnement Emplois (TEE Île-de-France), la Direction Régionale et Inter-départementale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRIAAF), et la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE).

Cette étude porte sur la réalisation d’un contrat d’études prospectives concernant le secteur de la gestion des espaces paysagers et naturels.

Il s’agit dans un premier temps, en concertation avec tous les acteurs concernés (entreprises du paysage, établissements et entreprises de formation, clients et fournisseurs, donneurs d’ordre…) d’étudier les évolutions récentes de l’emploi, des compétences et des pratiques dans le secteur du paysage, et les facteurs clés de cette évolution en lien avec le contexte règlementaire et socio-économique.

Dans un deuxième temps, les besoins et attentes des professionnels du secteur seront recensés en s’appuyant sur une série d’entretiens avec un panel d’acteurs ciblés et d’une vaste enquête quantitative auprès des entreprises du paysage. Ces attentes seront alors confrontées aux évolutions anticipées du secteur.

La mission confiée à Nomadéis doit enfin aboutir a l’élaboration de scénarios d’évolution pour le futur du secteur, ainsi qu’a la formulation de recommandations concrètes pour les acteurs concernés au vu de ces scénarios, en particulier en termes de formation initiale et professionnelle.

Cette étude intervient alors que le secteur du paysage connaît une expansion notable, avec 200 créations nettes d’emploi en Ile-de-France en 2009, et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires la même année dans la région.

L’importance grandissante accordée à la place de la nature en ville constitue l’un des facteurs de cet essor. De manière générale, la prise en compte accrue du développement durable, aussi bien dans les politiques publiques que dans les comportements des entreprises, collectivités et particuliers se traduit par de nouvelles opportunités pour les métiers du paysage.

Au cœur des problématiques environnementales, la préservation de la biodiversité nécessite également  le développement de nouvelles compétences (installation de toitures et murs végétalisés…) et pratiques (gestion différenciée, lutte biologique contre les insectes nuisibles…).

La mission conduite par Nomadéis se déroulera sur une période de 6 mois, de fin juillet à fin décembre 2011. Elle donnera lieu à la production d’un rapport détaillé accompagné d’une synthèse sous forme de plaquette de communication pour une diffusion élargie.

Crée en 1963, l’UNEP est l’unique organisation professionnelle du paysage reconnue par les pouvoirs publics. Elle a pour mission de représenter et de défendre la profession et d’accompagner, former et informer ses acteurs.