CNAM : Nomadéis présente les résultats d’une étude sur le développement urbain durable

A l’occasion de la Journée d’échanges annuelle du réseau « ADP Villes en développement », qui s’est tenue vendredi 14 septembre au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), Nomadéis a été invité à présenter les résultats de l’étude « Bâti vernaculaire et développement urbain durable » réalisée pour le compte de l’ARENE Île-de-France.

Nicolas Dutreix (co-fondateur et Directeur associé de Nomadéis) et Dominique Sellier (Directeur du Pôle Prospective et Transition Ecologique de l’ARENE Île-de France) sont intervenus pour présenter les objectifs, la méthodologie et les messages clés de leurs travaux conjoints. 

L’association AdP-Villes en Développement, créée en 1979, est une association permettant aux professionnels du développement urbain et de la gestion des villes d’échanger entre eux et de confronter leurs pratiques professionnelles.

La journée d’échanges 2012 a été consacrée, quelques semaines après la conférence Rio+20, au thème « Villes durables : une approche opérationnelle pour les villes du Sud », avec pour objectif la mise en avant de solutions globales et concrètes applicables en matière de développement durable.

Sont notamment intervenus lors de cette journée d’échanges, modérée par Xavier Crépin (architecte-urbaniste, Trésorier d’ADP Villes en développement) :

  • Marcel Belliot, Président de l’association ;
  • Youssef Diab, Directeur du Laboratoire de Génie Urbain, Environnement et Habitat (LGUEH), Université de Marne La Vallée ;
  • Christine Auclair, Chef de projet ONU-Habitat (Campagne urbaine mondiale) ;
  • André-Marie Bourlon, adjoint au Directeur, chargé des études « déplacements/espaces publics/environnement » à l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR) ;
  • François Gipouloux, Directeur de recherche, CNRS, Directeur de l’UMR 8173 Chine, Corée, Japon, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris ;
  • Pierre-Arnaud Barthel, Institut Français d’Urbanisme – Université Paris-Est, Marne-la-Vallée ;
  • Vincent Rotgé, urbaniste indépendant et professeur à l’Université de Tours ;
  • Claude Jamati, Maire de Bailly, association de la Plaine de Versailles ;
  • Abderrahmane Chorfi, ancien Directeur général de l’urbanisme, de l’architecture et de l’aménagement du territoire (DGUAT) du Maroc 2004/2010 ;
  • Dominique Sellier, Directeur du pôle “Prospective et Transition Écologique“ de l’ARENE Île-de-France ;
  • Nicolas Dutreix, co-fondateur et Directeur associé de Nomadéis.

L’étude « Bâti vernaculaire et développement urbain durable », menée par Nomadéis pour le compte de l’ARENE Île-de-France, avait pour objectif de sensibiliser les acteurs de la coopération décentralisée et non gouvernementale, ainsi que les professionnels de la construction et de l’aménagement, à une approche « vernaculaire » dans les modes de construction du bâti.

L’étude a permis d’identifier l’intérêt d’une telle approche, notamment en réponse aux défis relatifs au changement climatique à l’échelle des territoires, ainsi que les leviers d’action possibles pour son déploiement à plus grande échelle. 

Nomadéis présentera également ces travaux le 28 novembre 2012 à l’occasion de la 7ème Rencontre des acteurs de la coopération et du développement durable organisée par l’ARENE au Conseil Régional d’Ile de France.