Economie collaborative : Nomadéis intervient dans le cadre d’un colloque organisé à Bercy par la DGCCRF…

 

Organisé jeudi 15 octobre 2015 par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) au Centre de conférences Pierre Mendès France du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, ce colloque a réuni près de 200 participants pour débattre des grands enjeux liés au développement de l’économie et de la consommation collaboratives en France et en Europe.

Après une introduction par Martine Pinville (Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire), plusieurs intervenants se sont succédés dans deux tables rondes pour partager leurs analyses des différents aspects économiques, idéologiques et techniques du développement de l’économie collaborative :

  • Stanislas Martin, Chef du service Protection du consommateur et régulation des marchés (DGCCRF) ;
  • Hugues Calvet, avocat, cabinet Bredin-Prat ;
  • Alice Métayer-Matthieu, adjointe au Chef de bureau de la prospective et de l’évaluation économiques (Direction Générale des Entreprises) ;
  • Cédric Baecher, directeur associé, cabinet Nomadéis ;
  • Alfred Galichon, professeur d’économie, SciencesPo et Université de New York ;
  • Matthieu Jacquier, responsable du programme Porte à Porte (SNCF Voyages) ;
  • Arnaud Burgot, Directeur Général de la société Ulule ;
  • Antonia Fokkema, administrateur principal, chargée d’études sur l’économie du partage (Commission Européenne). 

Nomadéis a notamment présenté avec la DGE les principales conclusions de son étude réalisée en 2014-2015 sur le développement de la consommation collaborative en France (étude commanditée par la Direction Générale des Entreprises en partenariat avec le PICOM – Pôle de compétitivité des industries du commerce).

Parmi les principales questions abordées pendant le colloque :

  • Peut-on parler d’un changement de paradigme économique ?
  • L’économie collaborative est-elle l’ennemie ou l’alliée de l’économie « traditionnelle » ?
  • L’économie collaborative créé-t-elle ou détruit-elle de la valeur ?
  • Quelle(s) intervention(s) attendre de la part des pouvoirs publics ?
  • Quelle harmonisation envisager à l’échelle européenne ? Etc.

D’autres restitutions des travaux menés par Nomadéis seront prochainement programmées, en lien notamment avec le Pôle Interministériel de Prospective et d’Analyse des Mutations Economiques (PIPAME).