Batimat 2015 : l’ADEME et Arts et Métiers ParisTech présentent les premiers résultats d’une étude menée par Nomadéis…

La 30ème édition du salon biennal Batimat, le salon de référence des professionnels de la construction, s’est clôturée vendredi 6 novembre. L’édition 2015, organisée au parc des expositions de Paris Nord Villepinte, a rassemblé plus de 2 600 exposants, dont 45% d’internationaux et a accueilli 350 000 visiteurs (dont 20% issus de pays étrangers).

Nomadéis participe activement au salon Batimat depuis plusieurs années, en particulier en 2013 pour la présentation de la plateforme d’enquête artisans et matériaux biosourcés.

Cette année, l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers) et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) ont présenté, lors d’une conférence, les premiers résultats de l’étude « Bio World Ressource Benchmark », menée par Nomadéis et BioBuild Concept.

Cette étude, coordonnée par un comité de pilotage regroupant l’ADEME, l’ARENE Île-de-France, Arts et Métiers ParisTech et le Ministère du développement durable, vise à dresser un panorama de l’utilisation et du développement des filières de matériaux de construction biosourcés dans 15 pays répartis sur l’ensemble des continents. Les pays d’étude ont été sélectionnés selon des critères économiques, démographiques, géographiques et climatiques. Chaque pays a fait l’objet d’une fiche détaillée analysant notamment :

  • Les ressources disponibles ;
  • Les principaux matériaux utilisés ;
  • La maturité des filières ;
  • Le niveau de soutien apporté par les politiques publiques ;
  • Des exemples de constructions (modernes, vernaculaires) utilisant des matériaux biosourcés ;
  • Les projets en cours ou à venir, etc.

La conférence a été l’opportunité de présenter :

  • Les objectifs de l’étude et la suite de son déroulement : approfondissement de la situation dans 5 des 15 pays initiaux, analyse transversale de la situation mondiale, etc ;
  • Les enjeux de l’utilisation des matériaux de construction biosourcés, alors que le secteur de la construction consomme près de 60% des matières minérales extraites et que la production de ciment est responsable, à elle seule, de 6% des émissions mondiales de GES ;
  • La situation en France, où les filières des matériaux de construction biosourcés sont parmi les plus développées ;
  • L’importance de l’utilisation de ces matériaux dans l’architecture actuelle et le retour à des inspirations et des techniques vernaculaires

Les conclusions de l’étude « Bio World Ressource Benchmark » seront également publiées dans un dossier spécial intitulé « Matériaux de construction : retour aux (biores)sources » dans l’édition Novembre 2015 d’Archicréé, une des principales revues professionnelles d’architecture et de design françaises. 

Télécharger le tiré à part d’Architectures CREE (pdf, 5.97Mb)

Les prochaines restitutions de l’étude « Bio World Resource Benchmark » sont prévues aux dates suivantes :

  • 17/11/15 à l’occasion des Mardis de l’Arene ;
  • 09/12/15 à l’occasion de la Conférence Paris Climat (COP 21), Espaces Génération Climat (salle 7, 11h30-13h). 

Pour en savoir plus :

Références Nomadeis

Depuis plus de 5 ans, Nomadéis a mené au niveau national plusieurs études de référence sur les filières de matériaux biosourcés pour la construction. Nomadéis est également intervenu dans les territoires, couvrant plus de la moitié des régions françaises, en accompagnement des pouvoirs publics et de leurs écosystèmes de partenaires pour définir et mettre en œuvre des politiques adaptées facilitant la mobilisation des bioressources, le soutien à une offre locale créatrice d’emplois et le déploiement des matériaux biosourcés dans des programmes ambitieux de rénovation énergétique. Parmi ces références, on peut citer à titre d’exemple :

Salon Batimat

Pour la première fois cette année, le salon a été regroupé avec les deux salons Interclima+elec et Idéobain pour constituer le Mondial du bâtiment, une plateforme commune s’adressant à tous les professionnels du bâtiment et de l’architecture.

Réparti en 7 pôles principaux (gros œuvre, menuiserie et fermeture, matériel de chantier, véhicules utilitaires, aménagements intérieurs, extérieurs, informatique et nouvelles technologies), le salon offre un référentiel unique et quasi exhaustif de matériaux, solutions constructives et nouvelles technologies appliquées à tous les secteurs du bâtiment, dont notamment :

  • La présentation de matériaux de constructions écologiques et biosourcés comme des isolants à base de fibre de bois ou des bétons de chanvre ;
  • La présentation de nouveaux systèmes constructifs comme des briques en bois ou des tuiles composites recyclées ;
  • L’utilisation de drones dans des secteurs tels que la peinture, le nettoyage ou le suivi de chantiers, etc.