Plateformes locales de la rénovation énergétique (PLRE) : Nomadéis va accompagner le territoire Nord-Isère Durable…

Contexte

L’ADEME et le Conseil Régional Rhône-Alpes ont lancé en 2014 un appel à manifestation d’intérêt pour soutenir la mise en place de plateformes locales de la rénovation énergétique (PLRE) sur le territoire rhônalpin.

La candidature du territoire Nord-Isère Durable (constitué de la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère et de la Communauté de Communes des Vallons de la Tour) a été retenue par l’ADEME pour la mise en œuvre d’une plateforme locale de la rénovation énergétique au cours de l’année 2016.

Ce projet de plateforme s’inscrit dans la continuité de politiques publiques ambitieuses, innovantes et solidaires déjà mises en œuvre sur place sur le territoire Nord-Isère Durable en matière d’habitat durable.

Depuis 6 ans, la Communauté de Communes des Vallons de la Tour et la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère travaillent en effet conjointement à la construction du territoire « Nord-Isère Durable », dont la vocation est de devenir une référence en matière de construction durable et de transition énergétique.

Ainsi, de nombreuses initiatives et actions collectives ont déjà émergé sur le territoire (adoption d’un Plan Climat Énergie Territorial, obtention du label « Territoire à Énergie Positive » puis « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » en 2015, mise en place d’opérations programmées d’amélioration de l’habitat (OPAH), etc.), grâce notamment à un vaste réseau d’acteurs locaux dynamiques et engagés pour la sensibilisation et la facilitation de l’accès à la rénovation énergétique.

La démarche du Nord-Isère Durable contribue par ailleurs à l’atteinte des objectifs nationaux portés par le Plan national de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) et plus récemment la loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte, qui fixent un objectif de 500 000 rénovations thermiques par an à échéance 2017.

Le parc résidentiel est en effet à l’origine d’environ 20% des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire Nord-Isère Durable, avec 75% des résidences principales consommant plus de 150 kWh/m²/an (étiquettes D à G). L’effort de rénovation visé par les objectifs nationaux concerne donc les trois quarts des résidences principales du territoire Nord-Isère Durable et représente un enjeu fort pour le territoire, tant pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre que pour la lutte contre la précarité énergétique.

Objectifs 

La plateforme locale de rénovation énergétique du territoire Nord-Isère Durable devra ainsi contribuer à soutenir et structurer le réseau d’acteurs locaux et à compléter les initiatives existantes, afin de travailler conjointement à la massification des rénovations thermiques dans le logement.

L’accompagnement stratégique apporté par Nomadéis et son partenaire Transitions comportera quatre objectifs principaux :

  • Etablir un diagnostic des caractéristiques sociologiques des ménages installés sur le territoire, afin notamment de pouvoir identifier les cibles prioritaires pour contribuer aux objectifs de réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre, en portant une attention particulière à la précarité énergétique ;
  • Définir les contours d’une offre de services à valeur ajoutée pour la nouvelle plateforme, en assurant la complémentarité avec les dispositifs existants, et en tenant compte de la spécificité liée au patrimoine pisé et électrique (à fort potentiel de rénovation énergétique) ;
  • Proposer un modèle économique soutenable pour la plateforme, assurant à terme son autonomie financière ;
  • Explorer les différentes options juridiques possibles pour le montage et l’organisation de la plateforme, et proposer des scénarios opérationnels en anticipant les risques potentiellement associés aux activités qui seront mises en oeuvre.

Approche méthodologique

Pour mener à bien leur mission, Nomadéis et Transitions suivront une démarche méthodologique appuyée sur la mobilisation de différents outils complémentaires :  

  • La réalisation d’une cartographie dynamique des acteurs et des démarches territoriales existantes en matière de rénovation énergétique ;
  • L’organisation et la co-animation d’une série d’ateliers et de réunions de travail avec les acteurs territoriaux de la transition énergétique ;
  • L’étude approfondie de différents scénarios juridiques et financiers pour préfigurer le montage opérationnel de la future plateforme ;
  • La formulation de recommandations opérationnelles pour accompagner le processus de prise de décision.