Dialogue parties prenantes : la filière automobile française confie à Nomadéis la conception et l’animation de son dispositif pour 2016…

La filière automobiles et mobilité (PFA) est une filière majeure pour l’industrie française, qui fédère 4 000 entreprises employant près de 500 000 personnes, en France et à l’international

Elle regroupe plusieurs profils d’acteurs, parmi lesquels les constructeurs et les équipementiers, mais aussi les organisations et fédérations professionnelles, les ARIA (Associations Régionales de l’Industrie Automobile), les acteurs de l’innovation, etc.

L’un des objectifs prioritaires de la filière consiste à développer et entretenir des relations de confiance entre ses entreprises membres (dans toute leur diversité) et leurs « parties prenantes », afin de se placer à l’écoute des questionnements et attentes de la société civile, de développer des synergies positives et d’inscrire au mieux la Filière dans son environnement.

La filière a initié en 2015 un processus de dialogue réunissant un panel d’une vingtaine de participants (représentants de la Filière, collectivités et institutions publiques, associations et ONG, experts et professionnels indépendants, chercheurs, etc.), invités à réfléchir ensemble aux transformations majeures qui dessinent petit à petit les mobilités de demain.

Confirmant sa volonté de poursuivre cette démarche sur le long terme, la Filière en a confié l’animation pour 2016 à Nomadéis, avec entre autres pour objectifs d’élargir les profils invités à rejoindre le panel, et de concevoir un programme de travail autour de plusieurs rendez-vous dans l’année (ateliers, séance plénière, etc.), notamment à l’occasion du Mondial de l’Automobile.

Pour en savoir plus…

Le dialogue avec les parties prenantes constitue une dimension importante des démarches de RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Depuis plusieurs années, les acteurs de la Filière automobile et mobilités développent un ensemble d’initiatives contribuant au renforcement du dialogue avec leurs parties prenantes.

Dans le contexte d’une monté en puissance des enjeux relatifs à la RSE, ils ont souhaité renforcer ce dialogue en installant un nouveau dispositif à l’échelle de la filière, ce qui constitue une démarche pionnière.