Emplois verts : Le Pays Basque confie à Nomadéis une mission d’étude et d’anticipation des mutations économiques…

Dans le cadre de l’appel à projets « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV), le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a retenu les candidatures conjointes du Conseil des élus du Pays Basque et des Communautés de communes Soule-Xiberoa et Garazi-Baigorri pour mettre en œuvre des dynamiques locales proposant un modèle plus économe et respectueux de l’environnement.

 

La question de l’évolution des emplois liés à la croissante verte est un élément clé dans la mise en œuvre de telles dynamiques, afin d’anticiper et d’accompagner au mieux les mutations économiques.

Les territoires lauréats de l’appel à projets se sont associés pour mener une étude portant sur le sujet de l’emploi vert et verdissant. Objectif : caractériser et analyser à leur échelle l’impact des mutations vertes sur l’économie.

Il s’agit notamment de déceler les opportunités de développement de nouvelles filières vertes en adéquation avec le potentiel territorial et de prévoir et anticiper les conséquences de ces mutations sur les entreprises et leurs ressources humaines.

En complément des territoires du Pays Basque et des Communautés de communes Soule-Xiberoa et Garazi-Baigorri, le périmètre d’étude intègre également l’échelle du Bassin d’emploi du Pays Basque.

La réflexion s’articule autour de 4 principaux objectifs :

  1. Analyser quantitativement et qualitativement l’évolution de l’emploi vert et verdissant depuis 2007 au Pays Basque, en soulignant les spécificités des 4  territoires d’étude ;
  2. Estimer le potentiel d’emploi vert et verdissant sur les 4 territoires d’étude (Pays basque, communautés de communes Garazi-Baigorri et Soule-Xiberoa et bassin d’emploi Pays Basque), en lien avec la transition écologique et énergétique, et identifier les filières les plus prometteuses en termes d’emploi ;
  3. Anticiper les évolutions des filières et métiers verts et verdissants et évaluer leur impact sur l’ensemble de l’emploi local ;
  4. Elaborer des recommandations opérationnelles pour deux filières vertes, dans le but d’accompagner les acteurs économiques locaux dans la transition écologique et énergétique.

La mission mobilisera des outils méthodologiques variés et complémentaires, mis en oeuvre par Nomadéis et son partenaire Katalyse :

  • Cartographie des principales parties prenantes et démarches menées sur le territoire en lien avec la croissance verte ;
  • Réalisation d’entretiens qualitatifs auprès d’acteurs clés ;
  • Réalisation d’une enquête quantitative auprès des entreprises ;
  • Analyse FFOM (forces, faiblesses, opportunités, menaces) afin d’identifier les facteurs d’impacts potentiels de la croissance verte ;
  • Réalisation de scénarios prospectifs d’évolution des filières à court, moyen et long terme.

 

Pour en savoir plus…

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique qui propose un programme global pour un modèle plus économe et respectueux de l’environnement, permettant également le développement des filières locales. Six domaines d’action prioritaires ont été identifiés pour ces territoires :

  1. La réduction des consommations énergétiques des bâtiments ;
  2. La diminution des pollutions et le développement des transports propres ;
  3. La réduction, réutilisation, valorisation des déchets ;
  4. Le développement d’énergies renouvelables qui valorisent des ressources locales ;
  5. La préservation et valorisation de la biodiversité ;
  6. La sensibilisation de tous à la transition écologique et énergétique.

Dans une démarche volontaire, le Pays Basque a décidé d’intégrer un domaine d’action supplémentaire : la gouvernance alimentaire (développement d’une alimentation locale et de qualité pour tous).

A l’échelle des trois territoires co-lauréats, on peut relever parmi les initiatives les plus emblématiques :

  • A l’échelle du Pays Basque : élaboration d’un contrat territorial 2007-2013 reconnu Agenda 21 en 2007 et application de l’outil ClimAgri visant à développer une stratégie Climat-Energie pour les secteurs agricole et forestier ;
  • Pour la Communauté de Communes de Garazi-Baigorri : définition d’une stratégie de gestion des cours d’eau et de valorisation des ressources en biomasse, avec la mise en place d’une filière bois énergie dans la vallée d’Hergarai ;
  • Pour la Communauté de Communes de Soule-Xiberoa : soutien spécifique aux énergies renouvelables avec l’installation de réseaux de chaleur pour des établissements scolaires et la mise en place d’aides financières pour encourager l’installation de panneaux solaire (production d’eau chaude sanitaire).