Laboratoire de la Mobilité Inclusive (LMI) : Nomadéis sélectionné pour une mission d’accompagnement stratégique…

Créé en 2013 à l’initiative de Total et de Wimoov, le Laboratoire de la Mobilité inclusive (LMI) constitue une plateforme de réflexion et d’action, associant plusieurs grands acteurs (publics, privés, acteurs de l’ESS) concernés par les problématiques des déplacements. Objectif : mieux comprendre les difficultés rencontrées par les publics les plus fragiles et proposer des solutions reposant sur l’intelligence collective.

 

Contexte

La mobilité est un facteur clé d’insertion sociale et de développement économique. Pourtant, des segments importants de la population rencontrent des difficultés significatives dans l’organisation de leurs déplacements, ce qui constitue un obstacle majeur pour leur insertion professionnelle et sociale.

A l’heure où la question du lien social est de plus en plus importante et où la lutte contre le chômage constitue une priorité nationale, l’accès à la mobilité est une nécessité qui passe notamment par une meilleure prise en compte des besoins des populations les plus vulnérables (travailleurs précaires, seniors, jeunes, personnes en situation de handicap, jeunes publics, etc.). 

Au-delà des aspects socioéconomiques, la convergence entre mobilités durable et inclusive est une nécessité : toutes deux participent de la transition énergétique (la mobilité inclusive constitue le pilier « social » de la mobilité durable). Avec un défi transversal majeur : faciliter l’émergence de solutions accessibles à tous (y compris en zones rurales), tenant compte également des nouveaux enjeux liés aux transformations numériques (évolution des outils, pratiques, usages) qui impactent particulièrement le secteur du transport.

 

Positionnement du LMI

Le Laboratoire de la Mobilité Inclusive entend mettre les défis de la mobilité inclusive au centre du débat public, favoriser une meilleure compréhension des enjeux et encourager le développement de solutions et de modèles économiques innovants et durables.

Il regroupe au sein d’une même plateforme 16 partenaires d’horizons divers :

  • Entreprises : AG2R La Mondiale, Fondation Macif, Fondation d’Entreprise Michelin, Fondation PSA Peugeot Citroën, Keolis, Total, Transdev ;
  • Pouvoirs publics : ADEME, Délégué Ministériel aux Missions Locales (DMML), Groupe La Poste, Pôle Emploi ;
  • Acteurs de l’économie sociale et solidaire : Croix Rouge Française, Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE), Fonds d’Action Sociale pour le Travail Temporaire (FASTT), Secours Catholique, Wimoov.

Depuis 2015, le LMI est devenu une fondation placée sous l’égide de la Fondation FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion). Il s’appuie sur la diversité des compétences de ses membres pour mener à bien sa mission autour de plusieurs grands chantiers, parmi lesquels :

  • Renforcer l’intégration de la mobilité inclusive dans les appels d’offres publics transports ;
  • Encourager la création de passerelles entre mobilités émergentes et transition numérique ;
  • Développer la formation et la reconnaissance de « conseillers mobilité », pour mieux accompagner les actifs dans leurs déplacements domicile travail ;
  • Améliorer la qualité de l’accompagnement à la mobilité via le service civique, etc. 

Pour compléter le volet plaidoyer de son action, le LMI réunit chaque année plus de 300 participants dans le cadre des Rencontres de la Mobilité Inclusive, journées d’échanges et de débats pour partager les enjeux, opinions et expériences entre acteurs de l’écosystème.

Placées sous le haut patronage du Président de la République, les 4èmes Rencontres de la Mobilité Inclusive ont été organisées à l’Assemblée Nationale le 18 janvier 2017, sur le thème « Mobilité quotidienne et territoires, enjeu de la République ».

 

Mission de Nomadéis

Pour guider le LMI dans la préparation de sa nouvelle vision et feuille de route stratégique, Nomadéis est intervenu en 5 temps :

  • Réalisation d’une série d’entretiens auprès des membres du LMI et d’un panel d’experts externes spécialisés dans les problématiques liées à la mobilité inclusive ;
  • Identification et documentation de bonnes pratiques innovantes à l’international en matière de mobilité inclusive ;
  • Participation aux 4èmes Rencontres de la Mobilité Inclusive, afin d’enrichir l’analyse par une sélection de retours d’expériences au sein de l’écosystème du LMI ;
  • Organisation de deux ateliers d’innovation visant à co-construire la vision (mission, valeurs, objectifs) du LMI puis la feuille de route stratégique et le plan d’action ;
  • Capitalisation des enseignements et restitution au comité exécutif du LMI pour faciliter l’appropriation par les membres.

 

Pour en savoir plus

Le Laboratoire de la Mobilité Inclusive a mené 3 études permettant de fournir des données et analyses concrètes :

  • Mobilité, insertion et accès à l’emploi (2013) ;
  • La mobilité des seniors en France (2014) ;
  • Accès à la mobilité : étude internationale (2014).

Sélection de chiffres clés :

  • 86% des Français estiment que les problèmes de mobilité quotidienne sont un frein à l’emploi ;
  • 7 millions de Français en âge de travailler rencontrent des difficultés de mobilité et 28% des personnes en insertion professionnelle abandonnent leur emploi ou leur formation pour des raisons de mobilité ;
  • 41% des employeurs ont rencontré des difficultés à pourvoir un poste et pour 59% d’entre eux, un candidat a déjà refusé une embauche suite à des problèmes de mobilité quotidienne ;
  • 16% des personnes âgées de 56 à 74 ans et 44% des plus de 75 ans déclarent être gênés pour se déplacer. Des difficultés qui révèlent des inégalités financières, géographiques et territoriales, sociales et familiales, physiques et cognitives. 

Actions en matière de plaidoyer

Diplôme de conseiller en mobilité

Espace presse LMI