Précarité énergétique : Nomadéis chargé par EDF de réaliser un benchmark de politiques publiques européennes et internationales…

 

Nomadéis travaillera à l’échelle de l’Union européenne, réalisera des monographies approfondies dans 3 pays clés (France, Belgique, Italie) et coordonnera ses travaux avec le CERI-Sciences Po (Centre de Recherches Internationales) et l’Asia Centre, à la demande des Directions R&D et développement durable d’EDF…

                                                                                          

Contexte et objectifs

La définition de la précarité énergétique a été introduite en France par la loi du 12 juillet 2010, dite « loi Grenelle 2 ».

On considère qu’une personne est en situation de précarité énergétique si elle « éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou conditions d’habitat ».

Selon les indicateurs utilisés, on estime qu’entre 4,1 millions et plus de 8,5 millions de personnes seraient concernées par la précarité énergétique en France, ce qui représente plus de 20% de la population.

Ce phénomène, qui représente un enjeu sociétal majeur, ne fait cependant l’objet d’études approfondies et de mesures dédiées que depuis peu de temps, aussi bien en France que dans les autres pays européens.

Au niveau de l’Union Européenne, l’introduction de la notion de précarité énergétique remonte seulement à 2009, et l’adoption de mesures visant explicitement à lutter contre le phénomène reste progressive. On constate de plus une forte hétérogénéité dans l’appréhension du sujet par les différents pays européens.

L’étude conduite par Nomadéis vise ainsi à répondre à deux questions majeures :

  • Quelles ont été les principales évolutions des positions de l’Union européenne en matière de précarité énergétique ces dernières années ?
  • Comment et dans quelle mesure ces évolutions ont-elles influencé les politiques publiques correspondantes ?

 

Approche méthodologique

Le périmètre géographique d’étude est constitué de l’Union européenne et de 3 pays clés (France, Belgique, Italie).

En complément de recherches bibliographiques approfondies, les équipes de Nomadéis conduiront une série d’entretiens avec des experts nationaux et internationaux, notamment autour des sujets suivants :

  • Définition et mesure de la précarité énergétique : quels indicateurs pour mesurer le phénomène et quel calibrage de ces indicateurs, quels dispositifs et structures de suivi (ex : Observatoire), etc.
  • Identification, caractérisation et analyse des facteurs (ex : prix de l’énergie) et des acteurs susceptibles d’avoir un impact sur l’évolution du phénomène de précarité énergétique ;
  • Analyse des mesures et dispositifs de lutte contre la précarité énergétique mis en œuvre par les pouvoirs publics, aussi bien mesures curatives (ex : aide au paiement des factures) que préventives (ex : programme de rénovation thermique des logements), etc.

Nomadéis coordonnera ses travaux avec les équipes de chercheurs et d’experts du CERI-Sciences Po (Centre de Recherches Internationales) et de l’Asia Centre, qui apporteront des éclairages complémentaires issus notamment de l’analyse de terrains issus d’autres zones géographiques.