Transition énergétique et écologique (TEE) dans les milieux insulaires : EDF mobilise les équipes de Nomadéis pour une mission d’étude et de formation…

En préparation d’une formation sur-mesure à destination de ses cadres, portant notamment sur les enjeux de financement, la Direction des Services Energétiques Insulaires (DSEI) d’EDF a sollicité Nomadéis pour analyser les enjeux de la Transition Energétique et Ecologique (TEE) dans les Zones Non Interconnectées au réseau électrique continental (ZNI).

Au programme : création d’un cadre logique d’analyse et déclinaison de ce cadre sur cinq territoires (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Corse), puis préparation et animation de 3 modules de formation sur-mesure…


Contexte

Les territoires insulaires correspondent majoritairement à des Zones Non Interconnectées au réseau électrique métropolitain continental (ZNI), et présentent généralement une vulnérabilité énergétique structurelle significative en lien avec plusieurs facteurs, dont notamment leur taille relativement réduite, une forte croissance de la consommation, une dépendance notable aux importations d’énergies fossiles, et la nécessité de produire localement la totalité de l’électricité consommée, et ce à un coût de production élevé.

EDF, acteur majeur de la transition énergétique, assure dans la plupart des ZNI (à travers sa Direction des Systèmes Energétiques Insulaires, DSEI) un service complet et intégré du secteur de l’électricité, de la production à la distribution, en passant par le transport et la fourniture. Les ZNI requièrent en effet le plus souvent d’intégrer l’ensemble des métiers permettant d’assurer le service public de l’électricité, dans le respect des grands équilibres économiques, sociaux et environnementaux.

Afin d’anticiper les évolutions sociétales en cours et à venir (notamment en lien avec les grandes transitions (démographique, écologique, numérique, sociale et solidaire), de saisir et susciter des occasions de coopérations et synergies intersectorielles, de développer de nouvelles offres de service et de poursuivre la promotion d‘une transition vers un modèle de société plus durable, EDF SEI souhaite mettre à disposition de ses équipes un cadre d’analyse large et systémique des enjeux, spécificités et opportunités de la TEE dans les territoires dits insulaires.

 

Approche méthodologique

La mission confiée à Nomadéis comprend les principales étapes suivantes :

  • Recherches bibliographiques et analyse approfondie de ressources documentaires (mobilisation des bases de connaissances internes de Nomadéis, complétées par des sources externes) ;
  • Conduite d’entretiens qualitatifs après d’un panel d’experts et acteurs professionnels (institutions, monde académique, entreprises, etc.) ;
  • Définition d’un cadre logique d’analyse, valant grille de lecture des enjeux, acteurs et outils clés de la TEE dans les territoires étudiés (intégrant notamment les aspects de coopération intersectorielle, gouvernance locale de l’énergie, dispositifs de financement spécifiques, etc.) ;
  • Déclinaison de ce cadre d’analyse sur cinq territoires insulaires (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Corse) et production d’une série de monographies ;
  • Préparation et co-animation de 3 modules de formation à destination des équipes locales d’EDF SEI.