Éducation au changement climatique : le Fonds Français pour l’Environnement Mondial choisit Nomadéis pour accompagner la conception d’un programme d’action au Mexique et en Colombie…

Objectifs : accompagner l’Office for Climate Education (OCE) pour l’élaboration d’un ambitieux projet de coopération internationale visant 6 000 enseignants, 17 000 classes, et 500 000 enfants et adolescents…

 

L’éducation au changement climatique, un enjeu mondial

En décembre 2015, l’Accord de Paris a permis de définir un plan d’action international pour lutter contre le changement climatique et ses dangers. L’une de ses préconisations vise notamment à éduquer les générations futures afin de les préparer à faire face aux bouleversements à venir (Article 12).

Le changement climatique constitue de fait un phénomène global qui nécessite l’engagement des décideurs politiques et de la sphère économique. La compréhension, l’adhésion et l’action des populations sont indispensables à la construction d’une société durable, qui intègre les enjeux environnementaux.

Face à ce constat, l’OCE s’engage en faveur de la diffusion des connaissances scientifiques sur le climat aux enseignants du monde entier, qui les porteront à leur tour auprès des jeunes. L’objectif est ainsi de donner aux générations futures des clés permettant la compréhension des phénomènes climatiques, notamment dans les territoires particulièrement vulnérables.

Aujourd’hui, une grande partie des systèmes éducatifs n’intègrent pas suffisamment cette thématique et le corps enseignant est trop peu formé aux concepts associés. Transmettre les connaissances sur le changement climatique au secteur éducatif constitue une étape indispensable à l’émergence de sociétés décarbonées et durables.  

 

L’Office for Climate Education, porteur d’un programme novateur

L’Office for Climate Education est une fondation dédiée à l’éducation au changement climatique, créée en 2018 par La main à la pâte, Météo France, Météo et Climat, et l’IRD, en réponse à l’ampleur des enjeux.  

Les objectifs de l’OCE sont de :

  • Constituer un ensemble de ressources pédagogiques fondées sur les rapports du GIEC ;
  • Former les enseignants du primaire et du secondaire en utilisant ces nouvelles ressources pédagogiques ;
  • Faire émerger un réseau international sur l’éducation au changement climatique, en couvrant plusieurs échelles d’action/.

A travers son nouveau programme, l’OCE projette de former plus de 6 000 enseignants qui diffuseront leurs contenus dans 17 000 classes, visant ainsi environ 500 000 enfants et adolescents.

Bien que l’ambition de l’OCE soit globale, la phase pilote s’établira au Mexique et en Colombie, deux pays d’Amérique Latine particulièrement vulnérables face au changement climatique. 

C’est dans ce cadre que l’AFD (FFEM) a confié à Nomadéis une mission d’évaluation ex ante du programme, afin de guider l’OCE dans sa réflexion et dans la préparation de sa demande de financement international. Sur la base d’une étude approfondie et de missions de terrain à la rencontre des acteurs partenaires, Nomadéis formulera un avis étayé, accompagnera l’OCE et proposera des recommandations afin d’optimiser les chances de réussite du programme. 

Ce programme comporte plusieurs axes d’innovation :

  • Il cible les plus jeunes, formant les enseignants sur des sujets scientifiques complexes et interdisciplinaires ;
  • Il propose des méthodes de pédagogie active favorisant chez les élèves la capacité d’apprentissage, la créativité, la coopération et la curiosité ;
  • Il concourt à l’intégration des travaux de pointe du GIEC dans la formation des enseignants et dans les programmes scolaires.

 

Une démarche fédératrice initiée en Colombie et au Mexique

La région Amérique Latine – Caraïbes est bien connue de Nomadéis qui a déjà réalisé plusieurs missions en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, en Equateur, au Mexique, mais aussi en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique. 

Sur le terrain, plus de 50 entretiens ont été réalisés par les équipes de Nomadéis, auprès d’acteurs de premier plan, mobilisés en faveur de l’action climatique et de l’éducation des jeunes générations, en particulier :

Suite à la mission réalisée par Nomadéis, le financement international a été confirmé par l’AFD (FFEM). Les activités se dérouleront sur une période de 5 ans à partir de 2020.