Economie informelle en outre-mer : la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (CRESS) de Mayotte confie une nouvelle mission à Nomadéis…

Objectif : réaliser un diagnostic des activités économiques informelles, et concevoir un plan d’action stratégique pour les transformer en opportunités économiques pour le territoire…


Contexte de la mission 

La définition de l’économie informelle varie selon les experts et observateurs, mais il est généralement admis que cette notion concerne à la fois les activités proprement informelles (c’est-à-dire des activités de production qui n’ont pas d’intention délibérée d’échapper aux impôts, charges et standards légaux), et les activités souterraines et illégales. 

En raison de la nature même de l’économie informelle, par définition non suivie par les systèmes de comptabilité nationale, il demeure difficile de mesurer son ampleur. A ce stade, le sujet de l’économie informelle à Mayotte a fait l’objet de deux études :

  • Une enquête de l’INSEE publiée en février 2018 (sur des données de l’année 2015) ;
  • Une étude conduite en 2018 par l’Adie, une association française de promotion de l’entrepreneuriat et du microcrédit.

A Mayotte, l’économie informelle représenterait environ les deux tiers des entreprises marchandes en 2015, mais ne génèrerait que 9 % de la valeur ajoutée et 6 % du chiffre d’affaires de l’ensemble des entreprises mahoraises.

On estime que les entreprises informelles affichent une productivité presque cinq fois inférieure à celle des entreprises formelles, et investissent près de cinquante fois moins. Les entreprises informelles mahoraises sont majoritairement constituées de petites structures, avec en moyenne 1,3 travailleur par entreprise. 

Les actions visant à accompagner la formalisation d’une partie des activités informelles, si elles présentent plusieurs effets bénéfiques à la fois pour la société et pour les travailleurs eux-mêmes, doivent être conduites dans un souci de préservation de l’équilibre socioéconomique du territoire. En effet, l’économie informelle contribue aussi au développement des compétences et à la subsistance d’une partie non négligeable de la population.

 

Objectifs

La CRESS de Mayotte, à travers son Observatoire Régional de l’Economie Sociale et Solidaire (ORESS), souhaite conduire une étude visant à :

  • Dresser un état des lieux de l’économie informelle à Mayotte, afin d’identifier le poids et les caractéristiques du secteur informel mahorais, ainsi que les principaux obstacles à la formalisation ;
  • Analyser les enjeux identifiés lors de l’état des lieux, sur la base des données recueillies dans le cadre du diagnostic territorial et proposer des axes de réflexion aux acteurs concernés ;
  • En déduire un plan d’actions concret, permettant de valoriser les initiatives innovantes et pérennes du secteur informel, d’accompagner la formalisation des activités concernées et de lever les freins à la formalisation. 

L’objectif global de l’étude confiée à Nomadéis est de proposer des pistes de réflexion et d’actions afin de transformer les activités informelles mahoraises les plus prometteuses (à fort potentiel) en opportunités économiques, contribuant au développement socioéconomique durable du territoire.

 

Intervention de Nomadéis

Nomadéis, responsable de la supervision et de la production de l’ensemble des travaux, s’attachera à : 

  • Réaliser une analyse bibliographique, fondée essentiellement sur la revue des études produites par l’INSEE et l’Adie, ainsi que sur toute autre documentation pertinente, afin de dresser l’état des lieux de l’économie informelle sur le territoire ;
  • Conduire une série d’entretiens qualitatifs et d’enquêtes menées sur le terrain auprès d’acteurs clés du territoire (INSEE, chambres consulaires, acteurs institutionnels, acteurs économiques, etc.) ;
  • Animer un atelier de travail destiné à alimenter la co-construction du plan d’actions, en lien étroit avec tous les acteurs concernés, afin de faciliter son appropriation collective ;
  • Caractériser l’écosystème de l’accompagnement entrepreneurial à Mayotte, et identifier les principaux canaux de financement mobilisables en vue de la formalisation des activités les plus prometteuses.

Nomadéis s’appuiera en particulier sur sa connaissance reconnue des enjeux liés à la transition solidaire dans les outre-mer français, mais aussi sur ses compétences en matière d’analyse économique.

 

Exemples de références connexes

Nomadéis dispose d’une expertise reconnue des enjeux relatifs à la transition écologique, énergétique et solidaire dans les outre-mer français, en particulier à travers les missions suivantes :