Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports est chargé de l’action gouvernementale relative à « la politique de la ville, la politique en faveur de la jeunesse, la politique en matière d’activités physiques et sportives et la politique en matière de vie associative et d’éducation populaire ».

Le ministère a la responsabilité de définir les grands objectifs de la politique nationale du sport, d’en fixer le cadre juridique, notamment à travers le code du sport, et de veiller au respect de l’intérêt général.

La politique sportive nationale se structure autour de quatre domaines d’action :

  • Le développement du sport pour tous, en particulier en direction des publics les plus éloignés de la pratique sportive ;
  • L’organisation du sport de haut niveau, afin de maintenir le rang de la France parmi les grandes nations sportives ;
  • La prévention par le sport, la protection des sportifs et la lutte contre les dérives que constituent le dopage, la violence, le racisme, la tricherie et toutes les formes de discrimination ;
  • La promotion des métiers du sport et le développement de l’emploi sportif.

À ces quatre thématiques s’ajoute une dimension transversale qui concerne le rayonnement international du sport français et la participation à la régulation des activités sportives au niveau international et européen.

La dimension éducative et sociale de la pratique sportive, le sport comme facteur de santé et de bien être, l’unité entre les diverses formes d’activités sportives, la solidarité entre sport professionnel et sport amateur figurent parmi les valeurs que s’attache à promouvoir le modèle sportif français.

Parce qu’il porte des valeurs exem­plai­res, parce qu’il a le pou­voir de fédé­rer et de mobi­li­ser, le sport peut, et doit jouer un rôle impor­tant dans l’effort natio­nal en matière d’environnement, de développement durable et de transition écologique.

Pour mettre en œuvre les politiques publiques du sport, le ministère chargé des sports dispose d’une administration centrale et de services déconcentrées, ainsi que d’un réseau d’établissements publics comme par exemple le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), également client de Nomadéis. 

Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a notamment confié à Nomadéis, en partenariat avec le ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique (Direction Générale des Entreprises) la réalisation d’une étude de référence sur la filière sport (en particulier ses enjeux en matière de RSE et développement durable).