Plan Bleu pour l’environnement et le développement en Méditerranée

Centre d’observation, d’analyse et de prospective, le Plan Bleu a été mis en place à la fin des années 70 dans le cadre du Plan d’Action pour la Méditerranée du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et de la Convention pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée (Convention de Barcelone).

Le Plan Bleu vise à éclairer les enjeux de l’environnement et du développement en Méditerranée et à étudier les réponses pouvant conduire à un développement plus durable. 

Ses activités incluent : 

  • Le développement de bases de données et de méta-données sur l’environnement, l’économie et la société ;
  • L’analyse et la prospective concernant les principaux enjeux de développement durable à l’échelle du bassin méditerranéen et de ses composantes écologiques ou géographiques, en utilisant des méthodes systémiques ;
  • La publication et la diffusion des résultats de ses études et synthèses ;
  • Le développement et l’animation de réseaux d’experts dans les pays méditerranéens et l’aide à la construction et au renforcement des capacités ;
  • Le soutien à la Stratégie méditerranéenne de développement durable dans le cadre de la Commission méditerranéenne du développement durable.

Le centre est administré par une association non gouvernementale de droit français (loi de 1901) intitulée « Plan Bleu pour l’environnement et le développement en Méditerranée ».

Son financement est assuré par le Plan d’Action pour la Méditerranée sous forme d’un budget bisannuel, par une dotation particulière en espèces et en nature de la France, ainsi que par les allocations qui lui sont accordées par des bailleurs de fonds (Commission Européenne, Fonds pour l’environnement mondial, Banque mondiale…)

Nomadéis a été mandaté par le Plan Bleu en 2013 pour réaliser une étude sur la gestion de la demande en eau et concevoir un outil d’aide à la décision à destination des collectivités locales