Economie verte : l’ADEME confie une mission à Nomadéis et BIO by Deloitte…

Pendant 6 mois, Nomadéis et BIO by Deloitte vont réaliser un benchmark international des dispositifs de soutien aux produits biosourcés et formuler leurs recommandations aux pouvoirs publics français…

Contexte

Les produits biosourcés, partiellement ou totalement issus de la biomasse végétale ou animale, apportent des réponses prometteuses aux préoccupations environnementales affirmées dans le cadre du Grenelle. Ils constituent une alternative aux produits traditionnels élaborés notamment à partir de carbone fossile.

Afin de faire face aux enjeux du changement climatique, de la surexploitation des ressources naturelles et de l’érosion de la biodiversité, la France s’est engagée dans la transition de son modèle économique vers une « économie verte et équitable ».

Dans ce contexte, le Commissariat Général au Développement Durable du Ministère de l’Ecologie a identifié en 2013 la valorisation des « matériaux biosourcés » et la « chimie verte » comme deux filières stratégiques de l’économie verte, porteuses de croissance et d’emplois.

Les filières chimie verte et matériaux biosourcés innovants ont connu un développement significatif ces dernières années et représentent aujourd’hui une réalité économique non négligeable, touchant plusieurs secteurs et activités. Pour autant, au-delà du financement de travaux de recherche, ces filières ont à ce jour peu fait l’objet de politiques volontaristes de la part des pouvoirs publics.

Dans ce contexte, le Services Bioressources de l’ADEME a mandaté les cabinets Nomadéis et BIO by Deloitte pour réaliser, en Europe et dans le monde, une étude comparative des dispositifs de soutien aux filières chimie et matériaux biosourcés.

Objectif : identifier des mesures innovantes susceptibles d’être applicables à la France pour accompagner le développement de ces filières. Six secteurs d’application seront pris en compte dans le cadre de l’étude :

  • Bâtiment
  • Transport
  • Cosmétique
  • Emballage et sacherie
  • Détergence
  • Peinture et colle

Objectifs et méthodologie

Nomadéis et BIO by Deloitte suivront une démarche méthodologique articulée autour de 3 étapes :

  • Réaliser un état de l’art des mesures de soutien aux produits biosourcés et analyser l’efficacité de ces mesures. Périmètre géographique : Europe (Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas, Suède), Amérique (Argentine, Brésil, Canada, Etats-Unis), Asie-Pacifique (Chine, Corée du Sud, Japon, Malaisie, Thaïlande).
  • Identifier des dispositifs de soutien mis en place pour soutenir d’autres filières émergentes de l’économie verte, susceptibles d’être appliqués aux filières chimie et matériaux biosourcés. Périmètre géographique restreint : Europe (Allemagne, France, Pays-Bas, Suède), Amérique (Brésil, Etats-Unis), Asie-Pacifique (Malaisie, Japon).
  • Evaluer l’applicabilité des mesures et dispositifs identifiés au contexte français, afin de définir un plan d’action détaillé et adapté au contexte national et communautaire.

Nomadéis et BIO by Deloitte mobiliseront leurs connaissances respectives des filières et marchés concernés. Plusieurs outils méthodologiques seront également mis en oeuvre, parmi lesquels : grille d’analyse stratégique, recherche documentaire approfondie, veille thématique ciblée, conduite d’entretiens auprès de panels d’experts, organisation d’ateliers de réflexion, etc.